Vincent LEONIE... le petit carnet !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 19 mars 2010

Le 21 mars, pour le Limousin, votez Raymond Archer !

Dernier billet de la campagne des régionales, code électoral oblige, que j'édite.
Le prochain sera pour les résultats, certainement lundi matin.
D'ici là, vous pourrez me retrouver sur les ondes de France Bleu Limousin à partir de 19H30 dimanche 21 mars, où j'ai été convié par la rédaction pour commenter le vote (et l'abstention), les premières tendances...

Car après plusieurs semaines de campagnes, de rencontres et d'échanges ; après un premier tour ou l'abstention a été bien trop importante ; après des négociations infructueuses à gauche qui ont accouchés d'une triangulaire inédite ; après tant de débats et d'articles de presse... vient enfin le temps des choix.

Le premier sera de savoir si vous irez ou non voter pour ce second tour. Si je n'ai qu'un souhait à formuler, c'est que la démocratie retrouve grâce auprès de vous et que, quelque soit la couleur de votre bulletin, vous soyez nombreuses et nombreux à vous exprimer ce 21 mars entre 08H00 et 18H00 (et non 20H00 !).
On ne peut vouloir le changement et que vos élus s'occupent au mieux de la destinées des territoire où nous vivons, sans pour cela exprimer son opinion et donner une majorité clair et légitimée par le nombre.
Un proverbe que j'affectionne dit : "mieux vaut allumer une lumière que de maudire les ténèbres"... Alors, en allant voter dimanche, allumez cette lumière qu'est la démocratie et prenez votre destin, votre avenir en main.

Second choix à faire, sera la couleur, donc, de ce bulletin.
Rose-vert, rouge vif, bleu... à vous de voir, à vous de choisir. Mais, avant de faire ce choix, posez vous ces questions : est-ce que je veux du développement économique durable et de l'emploi dans ma région ? Est-ce que je désire une meilleure gestion de l'institution et de son budget ? Est-ce que je souhaite une véritable solidarité entre les territoires ? Qui pourra m'apporter la grande vitesse et un meilleur maillage d'un transport collectif, propre et de proximité ? Et surtout, qu'ont répondu les équipes (de gauche, toutes les gauches...) à ces question au cours des mandats précédents ?

Jusqu'à présent, la majorité PS-Verts-PCF et consort n'ont pas répondu à ces questions, à vos préoccupation. Et ils osent vous faire croire qu'ils y parviendront mieux demain, désunis dans l'élection, mais main dans la main quand viendra l'heure de la distribution des places !

Si vous voulez du développement économique durable, il faut voter Raymond Archer ;
Si vous désirez une meilleure gestion, il faut voter Raymond Archer ;
Si vous souhaitez la solidarité entre les territoires, il faut voter Raymond Archer ;
Si vous appelez de vos vœux la LGV, la grande vitesse et des TER propres, il faut voter Raymond Archer.

Dimanche 21 mars, donnez votre confiance à la liste "La France change, le Limousin doit changer aussi" !


"Conformément au code électoral, la campagne dans les médias se termine le samedi 20 mars 2010 00H00."
"Plus aucun commentaire ni billet ne seront mis en ligne jusqu'à la proclamation des résultats du 2nd tour dimanche 21 mars 2010 20H00."

mercredi 17 mars 2010

Le "Triangle du Limousin".

J'ai attendu un peu avant de réagir, tellement je ne pensais pas qu'une telle situation se produirait dans notre région.
Je suis bien obligé de noter que l'union du mammouth et du piranha n'a eu lieu qu'au niveau national.
D'ailleurs je suis plutôt rare en compliments pour mes adversaires, mais là, force est de constater que le Front de Gauche aura eu le courage de partir seul plutôt que de jeter au feu son programme.

Certes, on me dira que c'est un problème de personnes, ce qui est certainement en partie le cas. Mais je note que, finalement à gauche, tout le monde ne courbe pas l'échine en entendant les consignes du "boulevard de la Cité", car c'en était à se demander si finalement, comme dit sur France 3 hier, Monsieur Denanot avait laissé le soin au Maire de Limoges et à la Présidente du département de conduire les négociations de sa liste.

Mais, ne nous voilons pas la face non plus : même s'il y aura le combat fratricide des "gauches" le 21 mars, ils sauront se retrouver dès le 22.
Se retrouver pour l'immobilisme ; pour le manque d'ambition économique ; pour oublier l'investissement ; pour laisser nos PME/PMI de côté ; pour ne pas soutenir nos agriculteurs ; pour faire du réseau haut-débit une usine à gaz... quant à la grande vitesse, je n'en parlerai pas, car puisqu'ils sont en désaccord, elle sera repousser à 2100 (sic) !

Il y a là, finalement, une chance historique pour toutes celles et tous ceux qui veulent que le Limousin ne devienne pas la dernière région de France dans toutes les statistiques. Il y aura dimanche l'opportunité de montrer que nous souhaitons tous que nos territoires ne soient plus des laisser pour compte, tristes victimes d'une politique stérile.

Tout disparait dans le Triangle des Bermudes, mais peut-être verra-ton sortir une bonne chose du "Triangle du Limousin".
Car le 21 mars, chaque voix comptera plus qu'elle n'a jamais compté. Si nous sommes unis, mobilisés, présents pour se scrutin, nous pourrons écrire une des plus belles pages du Limousin : enfin une alternance salvatrice et la fin de l'hégémonie par votre soutien à la liste conduite par Raymond Archer !

lundi 15 mars 2010

Limousin : Résultats, analyse et l'union du mammouth et du piranha.

Plusieurs chiffres sont à retenir après ce scrutin du 1er tour des régionales. Plusieurs chiffres, des constats et un choix.

Je ne parlerai pas du Modem, je ne tire jamais sur l'ambulance...

En revanche, avec 46,20% d'abstention, on ne peut que constater le manque d'intérêt qu'a l'institution régionale. A force de vouloir mélanger les compétences de cette collectivité territoriale avec celles du département et des communes, à force de dire que ce vote était un enjeu national, l'exécutif local de gauche a finalement donné l'envie aux électeurs de profiter du soleil, regarder la victoire de la France face à l'Italie et surtout pas de voter.
Car, second constat, directement issu de cette abstention, le score en fort recul du président sortant : par rapport à 2004, ses 38,06% représentent un recul de près de 8 points... Si ce n'est pas un signal, je ne sais pas ce que c'est.
Je tiens à vous rappeler que J-P. Denanot avait annoncé sa volonté de victoire au 1er tour, tout seul, comme un grand... Personnellement, j'ai bien dormi cette nuit et je dormirai bien la nuit prochaine. Mais ce ne sera pas le cas de tout le monde, tant les tractations pour que chacun ait sa petite place va durer.

Car, troisième constat, les "amis-ennemis-nouveaux amis" vont vouloir leur part du gâteau... et ils seront gourmands. Certes, Europe Ecologie est en net recul : avec 9,73%, impossible de se maintenir. Mais, en revanche le Front de Gauche avec ses 13,13% va vouloir compter, et Jean-Paul va devoir pousser les murs de sa liste pour leur faire de la place.

Ce qui me porte sur un quatrième constat : Raymond Archer devrait s'appeler Nostradamus, car il vous l'avait annoncé ! La gauche divisée, opposée va, d'ici demain, faire avancer la science de la génétique en réussissant l'union du mammouth et du piranha ! Les anti-LGV vont retrouver les pro-LGV et, bizarrement, tout le monde sera d'accord. Ceux qui dénigraient le bilan du président sortant, qui lui en était fier (sic), vont en faire leur vision commune... L'union du mammouth et du piranha pourrait donner... des dindons de la farce que seront nos concitoyens !

Dernier constat, et non des moindres, la Majorité Présidentielle et ses amis n'ont pas souffert de la désaffection des Limousins. mieux, dans un contexte abstention forte, nous maintenons le score ! ce qui veut dire que notre électorat n'a pas été dupe des dissensions que l'on voulait nous attacher ; nos électeurs sont plus nombreux parce que les Limousin veulent le changement.

Et le choix, il est là : celui du changement ; du développement ; de la grande vitesse pour tous et tout de suite ; du numérique... En fait, de voter pour notre programme et notre liste.

Dimanche prochain il y aura ce choix : un bilan désastreux ou un avenir pour le Limousin ; une liste uni avec un projet ou bien un amalgame d'idées contraires pour sauvegarder qui sa place, qui son fauteuil au détriment de nos concitoyens ; une nouvelle majorité pour avancer ou l'union du mammouth et du piranha qui immobilisera notre région tant ils ne pourront pas s'entendre.

Dès ce soir, nous vous attendons nombreuses et nombreux au Pavillon Buxerolles avec Christian Estrosi et Raymond Archer pour donner ce signal fort : le 21 mars, le Limousin va changer aussi !!!

jeudi 11 mars 2010

Campagne des régionales : fin du 1er round.

Après plusieurs semaines de campagne électorale, l'heure du premier tour arrive. Dans 72 heures, on y sera enfin, alors, un petit bilan s'impose.

Avec Raymond Archer, nous avons parcouru notre belle région pour défendre un projet ambitieux mais réaliste avec pour axes principaux l'emploi et les richesses du Limousin.
Pour mémoire, notre programme c'est :

De vraies filières agro-alimentaire !
Le bois, une énergie durable pour demain !
Le tourisme avec une ambition régionale !
La valorisations du vieillissement !
Un soutien aux entreprises responsables
Le développement des réseaux de TER propres
Un plan énergies renouvelables Un programme d'isolation pour nos lycées
Et en finir avec la fracture numérique !

Vous en retrouverez le détail ici.

Après des grandes réunions et d'autres plus confidentielles mais très intéressantes ; après de nombreuses rencontres ; après les passages dans les médias ; après les échanges entre les différents acteurs de l'économie et Raymond Archer ; après la venue de David Douillet, Patrick Devedjian, Jean-Pierre Raffarin et Xavier Bertrand ; après ma rencontre avec la communauté musulmane de Limoges hier soir au cours de laquelle j'ai confronté notre projet avec Jean-Jacques Belezy pour le Modem ; après des soirées de "boitages / collages", il ne nous reste plus qu'à attendre... et surtout à aller voter et faire voter.

Mobilisons nous le 14 mars car la victoire au second tour se construira dès le premier.
Raymond Archer et la liste "La France change, le Limousin doit changer aussi" comptent sur vous.
Je compte sur vous !

_ _ _ _ _ _ _ _

Conformément au code électoral, la campagne dans les médias est terminée depuis le samedi 13 mars 2010 00H00.

Plus aucun commentaire ni billet ne seront mis en ligne jusqu'à la proclamation des résultats du 1er tour dimanche 14 mars 2010 20H00.

dimanche 21 février 2010

Régionales 2010 : demandez le programme !

Je propose à votre lecture le programme que je défends aux côtés de Raymond Archer dans le cadres des régionales 2010 en Limousin et que nous distribuons depuis quelques jours auprès de nos concitoyens. J'attends vos réactions et vos avis...

LA FRANCE CHANGE, LE LIMOUSIN DOIT CHANGER AUSSI

L'Emploi : notre priorité pour le Limousin !

De vraies filières agro-alimentaire !
- En soutenant les filières de production agricoles et agro-alimentaires de qualité en région limousin, nous favoriserons l'emploi. - Filières bovines, ovines et laitières), diversification ( aviculture, apiculture, pisciculture...) : élevons et transformons sur place. Accélérons la mise en place de labels pour les produits Limousins.
- Nous accompagnerons les mesures gouvernementales en faveur des agriculteurs en cas de crise.

Le bois : une énergie durable pour demain !
- La filière bois est un atout indéniable pour le imousin. Elle sera déterminante pour l'emploi et l'économie de demain avec la création de valeur ajoutée dans des activités comme la production industrielle de maison en bois et la sylviculture (re-plantation).
- L'objectif à court terme, est pour nous l'émergence d'un pôle de compétitivité concernant la production, la transformation, la valorisation et la conception de machines outils en Limousin.

Tourisme : une ambition régionale !
- Région aussi belle que méconnue, le Limousin mérite d'être mis réellement en valeur. Avec enfin une stratégie de promotion de notre patrimoine naturel et culturel, il faut construire un projet global créateur d'emplois avec la Tapisserie d'Aubusson, qui vient d'être classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, et aussi les arts du feu, comme moteur.
- Le Limousin, c'est un relief, une forêt, des rivières, un territoire et des traditions qu'il faut promouvoir par la création d'un véritable réseau d'accueil et de circuits touristiques.

Age et dépendance : valorisons le vieillissement !

Le vieillissement de notre population est un défi économique et humain à relever.
- Pour répondre aux besoins des séniors, nous renforcerons les formations du secteur sanitaire et social.
- Les métiers liés aux services à la personne (aides ménagères, axillaires de vie...) feront l'objet de priorités fortes dans nos programmation avec des formules souples et innovantes pour des emplois de proximité. En formant sur nos territoires, ce sont les jeunes qui soutiendront les ainés.
- Pour lutter contre la désertification, nous aiderons au financement des études et mettrons en place une prime à l'installation des professionnels de santé (infirmières, médecins, kinés, dentistes...) dans les communes rurales ainsi que des maisons de santé pluridisciplinaires.
- Nous proposerons aussi la mise en place d'un Pôle d'Excellence Rurale pour créer des Maisons adaptés pour personnes autonomes. Nous y associerons les projets de l'éco-construction, de la télétransmission des informations, de la surveillance et de l'adaptation de l'habitat aux handicaps et à la dépendance.

Développement durable : un atout pour notre région !

Un soutien aux entreprises responsables
- Le Limousin doit être précurseur en développant les entreprises liées à l’économie verte. La Recherche - Développement dans les domaines des technologies préventives (énergies renouvelables, stockage de l'énergie, technologies de la dépollution des sols….) sera une priorité.
- De plus, nous proposons un soutien un soutien, par un fonds de capital risque, afin d'aider ces entreprises qui consomment beaucoup en capital lors de leur démarrage.
- Enfin, nous soutiendrons les Sociétés A Responsabilité Ecologique et Sociétales (SARES), car nous voulons un développement économique respectueux de l'environnement et de l'humain.

Développons des réseaux de TER propres
- Un plan de développement d’un réseau de transports T.E.R. propres (Transports Express Régionaux) sera favorisé avec l’émergence de nouveaux véhicules routiers (autocars) ou ferroviaires, issus de la recherche et du développement.
- Des offres de proximité doivent répondre aux besoins concrets des populations, notamment celles dispersées en milieu rural, (desserte des lycées, des hôpitaux, des centres ville, des centres commerciaux…). - Nous mettrons en place la solution consensuelle la plus rapide, la plus écologique et la moins couteuse qui permettra de relier le Limousin par la grande vitesse aux grandes métropoles.

Un plan énergies renouvelables C’est une condition à la compétitivité et au soutien du développement économique, en libérant tous les potentiels de la croissance verte, en construisant une filière énergie solaire et en soutenant :
- des centrales photo-voltaïques sur les bâtiments sur les bâtiments industriels et agricoles et sur les logements sociaux pour en diminuer les charges locatives ;
- des maisons à énergie positive et à très basse consommation ;
- la conception et la production sur place de panneaux solaires, en relation avec la formation en région (CFA, lycées, centres de recherche de l'Université, école d'ingénieurs) et avec les entreprises locales.

Un programme d'isolation pour nos lycées
- Pour répondre au défi du réchauffement climatique, la Région doit d’abord être exemplaire quant aux règles de bon usage et aux consommations d’énergie, pour les bâtiments publics régionaux et lycées en intégrant les normes Haute Qualité Environementale. - Pour réduire les consommations d’énergie dans les établissements d'enseignement, un grand programme de travaux d’isolation thermique sera lancé.
- Nous prévoyons aussi la réhabilitation de logements vacants à proximité des lieux de formation pour héberger les apprentis.

Nouvelles technologies : en finir avec la fracture numérique !

- En réduisant la fracture technologique, nous sortirons les Limousins de l'isolement. C'est pourquoi nous nous engageons résolument dans la voie de l'innovation numérique.
- Le préalable au développement de la société numérique est bien entendu la résolution des problèmes de desserte de tout le territoire en téléphonie mobile, TNT (Télévision Numérique terrestre) et en haut et très haut débit internet. - Nous comptons reprendre le dossier de la desserte en haut-débit et mettre en place d’autres moyens, notamment en apportant des solutions aux communes rurales non-desservies.
- Pour rendre notre Limousin accessible, nous voulons la création d'un pôle de communication internationale, en revitalisant les sites militaires libérés grâce aux nouvelles technologie de l'information et de la communication. A l'usage des entreprises et des particuliers, il permettra notamment la tenue par visio-conférences sur écran géant comme l'enseignement dans le cadre de formation spécifiques de haut niveau.

dimanche 31 janvier 2010

Régionales Limousin 2010 : la liste de Raymond Archer en Haute-Vienne

regionales 2010

C'est en avant-première des éditions de la presse locale que je peux vous livrer la liste des candidats qui entoureront Raymond Archer pour ces élections régionales 2010.

La Majorité Présidentielle sera représentée pour la Haute-Vienne par :

Raymond ARCHER, Professeur d'Université
Conseiller Régional - Conseiller Général

Marie-Claude LAINEZ, Greffier
Conseillère Régionale - Maire Adjoint de Couzeix

Jean-Paul ADENIS, Professeur Chef de Service au CHU
Candidat de la société civile

Nathalie VILLENEUVE-DELAGE, Assistante de Direction

Guillaume GUERIN, Etudiant en droit
Administrateur du CROUS

Marie-Pierre BERRY, Juriste bancaire
Conseillère Municipale de Limoges

Marc WASILEWSKI, Directeur d'établissement hospitalier
Administrateur de la fédération des chasseurs

Sarah GENTIL, Restaurateur
Conseillère Municipale de Limoges

Bernard CHEVALIER, Pharmacien
Conseiller Régional - Conseiller municipal de Bellac

Delphine GABOUTY, Mère au foyer (4enfants)
Conseillère municipale de Feytiat

Alain RENAULT, Agriculteur
Délégué syndical FDSEA

Françoise ADAM, Directrice d'école retraitée

Vincent LEONIE, Intendant de collège
Responsable régional des Jeunes Actifs

Gisèle DUPRE, Secrétaire de direction retraitée

Jean MASDOUMIERS, Retraité
Président de la commission tourisme du Pays de l'Occitane et des Monts d'Ambazac

Malika MOURRABI, Assistante de direction

Bernard PEROT, Boucher retraité

Collette PRADDAUDE, Professeur d'anglais retraitée

Jean-Luc GIBAUD, Dirigeant d'entreprise

Marie-Ange BREGERAS, Assistante approvisionnement

Jean-Claude BROUILLAUD, Maître d'œuvre en bâtiment

Charlotte BOUVIER, Doctorante en droit

François SAVATIER, Délégué Hospitalier

Je note, avec une grande joie, que parmi les colistiers de Raymond Archer figurent 5 Jeunes Actifs.
En ma qualité de responsable régionale des JA, je tiens à saluer sa volonté de renouvellement.
En mon nom personnel, je tiens à le remercier de la confiance qu'il m'accorde.
Avec Marie-Ange, Delphine, Sarah et Nathalie nous comptons bien apporter tout notre soutien et toute notre énergie à cette liste car "La France change, le Limousin doit changer aussi".

dimanche 24 janvier 2010

Les Jeunes Actifs se renouvellent.

article_popu.jpgHier matin se tenait à Limoges, dans la permanence de campagne de Raymond Archer un "café-croissant" politique des Jeunes Actifs de la Haute-Vienne. L'occasion pour moi de quitter mes fonctions de responsables que j'occupais depuis février 2006, date où j'avais créé le groupe des "JA 87" et d'annoncer la nomination de Fabienne Lansac à ma place. Arrivée aux JA en 2007, Fabienne a une bonne expérience du militantisme et surtout une vision conviviale, en dehors des sentiers battus, de la politique. Je ne doute pas qu'elle saura mener à bien ce challenge en proposant de nouvelles activités, de nouvelles thématiques, de nouvelles rencontres et des débat nombreux mais festifs, aux Jeunes Actifs 87.

Cette nomination (sur ma proposition auprès de Gilles Laborde, Président national des JA) de Fabienne fait suite à ma propre nomination à de nouvelles fonctions.

En effet, l'accroissement des Jeunes Actifs sur le territoire nécessite aujourd'hui un nouvel échelon intermédiaire entre structure locale et direction nationale. Ainsi, Gilles Laborde m'a proposé de prendre la coordination de la région Limousin, afin de développer le "réseau" des JA et notamment de faire émerger un groupe en Creuse et un autre en Corrèze dans les prochains mois. A terme, mon action sera de coordonner les 3 groupes départementaux sur des thématiques et des actions communes, ayant ainsi un rôle de référant, de manager et de relais avec le national.

Les prochaines semaines que je vais passer au côté de Raymond Archer à arpenter notre belle région dans le cadre de la campagne des régionales seront l'occasion de détecter de "nouveaux talents" et de commencer à relever ce nouveau défi pour moi.

article paru dans l'édition du Populaire du Centre (édition du 24 janvier 2010) sur son site ici ou en lecture

mercredi 20 janvier 2010

Dans l'action

Durant ces dernières semaines, la vie politique locale donnait l'impression d'avoir ralenti son rythme sous les frimas hivernaux.

Si l'on exclu la débauche de présence médiatique dans nos quotidiens du Limousin de la gauche régionale, expliquant tout le bien de son action au cours de la mandature écoulée mais dont personne n'est dupe et si l'on enlève le match de rugby (pour ses passes à l'aile) des potentats départementaux et de l'agglo de Limoges, pour expliquer qu'ils ne sont respectivement pour rien dans l'erreur de gestion de l'épisode neigeux de décembre, finalement, nos concitoyens devaient penser que les responsables politiques étaient entrés en hibernation.

Une phrase me revient à une telle occasion, liée à mon passé professionnel : "Plus de travail que de bruit". En effet, pendant que certains se gargarisent ou se défaussent de leurs responsabilités, d'autres travaillent à proposer à nos concitoyens des solutions, des projets, en un mot, un avenir.

A l'heure où les majorités locales en place se congratulent (on se demande pourquoi) autours des galettes et autres vœux "entre amis", au moment où la gauche (au sens large, mais aux idées étriquées...) en est à savoir qui aura son "plaçou", avec qui il convient de s'allier ou pas, de partir seul ou pas, d'autres font le choix du concret en rencontrant, en échangeant, en proposant aux Limousins une alternative.

Cette semaine, pour ne pas le citer en exemple (pourtant, il le faut bien car lui, il est est dans l'action), Raymond Archer sera, comme toujours, à la rencontre de nos concitoyens sur tout le département.

Pour tout vous dire, notre tête de liste aux régionales sera ce soir au Dorat, demain soir à Chateauponsac, vendredi soir à Limoges... et samedi matin avec les Jeunes Actifs pour un café-croissant politique à sa permanence. Je vous parlerai d'ailleurs de cette réunion, au combien importante pour ce groupe que j'anime depuis 4 ans, dans mon prochain billet.

Il y a ceux qui surfent sur un bilan calamiteux et d'autres résolument tournés vers l'avenir et le développement locale. Il y a "les mots" et il y a "l'action" ; il y a "la résignation" et il y a "la volonté". En fait, il y a "le creux" et il y a Raymond Archer et ses colistiers.

dimanche 10 janvier 2010

Régionales 2010 : Raymond Archer dans les starting-block.

archer1Même si le froid s'est invité sur notre région depuis quelques jours, il n'a en rien entamé la volonté des militants et sympathisants venus samedi matin à l'inauguration de la permanence de Raymond Archer et de sa liste pour les régionales 2010.

En présence de Jean Auclair (député de la Creuse représentant Vincent Turpinat tête de liste de ce département) et de Francis Comby (tête de liste en Corrèze), nous étions nombreuses et nombreux pour témoigner notre soutien à Raymond Archer pour mars prochain.

En attendant de nous présenter ses colistiers dans les prochaines semaines, Raymond Archer nous a fait part de sa volonté de mener une campagne audacieuse à la rencontre des Limousins, afin de leur proposer un projet qui donnera enfin à notre région le dynamisme qui lui fait défaut.

En ce début d'année, la majorité présidentielle et ses alliés sont d'ores et déjà, autours de Raymond Archer, dans les starting-block, car "La France change, le Limousin doit changer aussi" !

Vous pouvez voir le reportage de France 3 dans l'édition du 19/20 du 9 janvier 2010 ici

jeudi 17 décembre 2009

Conférence de presse de Raymond Archer

Raymond Archer recevait la presse ce matin, à la veille de la dernière séance plénière de la mandature du Conseil Régional. je propose à votre lecture le texte, in extenso, de sa conférence de presse.


La séance plénière du 18 décembre est la dernière de la mandature ; elle est l’occasion de faire quelques réflexions sur l’ «ambiance» du Conseil Régional depuis 2004, et surtout de présenter l’analyse du Groupe UMP sur le projet de Budget 2010.

  • Une démocratie a minima !

Le groupe UMP a systématiquement constaté depuis 2004, une pratique a minima de la démocratie de la part de l’exécutif. L’assemblée s’est progressivement transformée en « chambre d’enregistrement ».

Ainsi : la séance du 18 décembre doit se prononcer sur le projet et le financement par la Région, de la mise en tourisme du Pôle de Lanaud par la Profession agricole. Or la presse du 1er décembre (Le Populaire) a déjà donné toutes les explications et annoncé le plan de financement avec la Région (qui décidera le 18 décembre), le Conseil Général 87 – (mais à ma connaissance il n’a pas encore vu le dossier), et l’Etat (dont, et c’est le rapport qui l’écrit, n’a pas pris position).

La dérive de la gouvernance via la presse a été maintes fois dénoncée par le Groupe UMP qui veut aussi souligner à propos du budget 2010 le « service minimum » de l’exécutif en termes d’information des élus ! La présentation du budget se limite à une juxtaposition de tableaux sans aucun bilan sur l’exécution 2009 et sans aucune explication quant aux variations des crédits d’une année sur l’autre. Il n’y a jamais eu de rapports budgétaires aussi brefs ! Mais c’est sans doute le souci d’appliquer les prescriptions d’Agenda 21 qui a motivé l’exécutif pour réduire l’information !!!!

Lire la suite...

- page 1 de 2