avec_borloo.JPGAu terme de cette première journée du 111ème Congrès du Parti Radical, force est de constater que l'information principale qui en sera ressortie est le plébiscite du vote en faveur de l'émancipation vis à vis de l'UMP.

Après plusieurs années de travail commun au service de la France et des français, force est de constater que le divorce (certes en douceur) était devenu une évidence pour la très grande majorité des militants et adhérents du Parti de Jean-Louis Borloo.

93 % : ce n'est pas rien ; c'est une prise de position claire, bien loin d'un caractère tiède que l'on veut souvent donner aux Radicaux.

Au matin de cette deuxième journée de Congrès, qui sera encore très riche, je note déjà les premières aigreurs (la fréquentation de mon profil facebook en témoigne) qu'à défaut de comprendre je peux entendre...

Personnellement, comme Jean-Louis Borloo mon Président et j'espère candidat aux présidentielles, n'attendez pas de moi de reniements ou de propos acerbes vis à vis de mon engagement passé. Je revendique la cohérence de mon chemin ; mais en homme exigeant j'attends aussi le respect de mon choix.

J'assume mon engagement au sein de l'UMP, les campagnes menées, les amitiés liées, les échanges quand ils furent possibles et les avancées auxquelles j'ai pu apporter ma contribution.

Mais aujourd'hui, j'ai choisi une autre voie : celle du rassemblement des centres, de plus de cohésion sociale, d'un meilleur équilibre des pouvoirs et des tendances au profit des français, de l'écologie responsable et de l'Humanisme, de la République et de ses valeurs de Liberté, Egalité, Fraternité et Laïcité.

Il reste bien des choses à bâtir pour renouer avec la confiance, la prospérité, l'équité et l'espérance... et je compte être de ceux qui y apporteront leur pierre.

Je suis un homme qui sera resté droit et fidèle à ses engagements et aux gens qui quitte son ancien parti. Mais c'est en homme libre, résolument engagé et déterminé à faire entendre une autre voix qui, ce matin se lève... Manifestement Radical.


Continuez à suivre cette deuxième journée sur mon profil facebook ou sur mon compte twitter