Vincent LEONIE... le petit carnet !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 31 janvier 2012

Indiscrétions...

Dans l'édition du Populaire du Centre, on pouvait lire dans les "indiscrétions" ceci :
"Dans la troisième, pas de candidat pour le moment.La candidature du maire de Couzeix, Jean-Marc Gabouty (Parti Radical), serait conditionnée à l'engagement formel de ce dernier à soutenir le candidat de l'UMP à la présidentielle, quand certains lui prêtent l'intention de soutenir plutôt François Bayrou."

Premier constat : Jean-Marc Gabouty n'a pas demandé d'investiture à l'UMP
Deuxième constat : Cette prise de position exprimée "en off" auprès d'un journaliste ne peut être que celle d'un irresponsable.
Troisième constat : si ce n'est un irresponsable, alors la démocratie a du souci à se faire...

Car, je n'ose croire qu'un cadre de l'UMP locale puisse exprimer ce genre d'absurdité sinon, que penser de l'esprit bien peu républicain et démocratique de ce type de chantage ?

On aurait là, clairement l'expression de la dérive d’hyper-présidentialisation de notre Vème République, défendu par des méthodes que je ne qualifierais pas.
La présidentielle n'étant plus dès lors une rencontre entre le peuple Français et un candidat, mais bien avec le héros d'un parti politique qui s'appuierait sur une majorité de députés inféodés.

Où serait la séparation entre exécutif et législatif ?
Certes, pour faire avancer le pays, il faut une majorité claire à cet exécutif.
Cependant, une majorité n'a pas à être bâillonnée.
Pour moi, il n'est pas inenvisageable de vouloir participer à une majorité et y apporter une richesse qui lui manquerait d'une part. Et, d'autre part, penser à titre personnel que le candidat (ou futur candidat) ne serait pas (ou plus) le meilleur pour incarner la France durant les 5 prochaines années.
Chacun doit pouvoir garder sa liberté de soutenir qui il souhaite s'il estime qu'il est, à ce moment là, le meilleur pour notre pays.

Arrêtons de mélanger Présidentielle et Législatives : la Démocratie mérite bien mieux que des tripatouillages, arrangements et pressions "biens intentionnées" !

mardi 6 décembre 2011

On y retourne...

Oui on y retourne, il est temps...

Comme la politique n'est pas tout dans la vie, il est des moments d'absence de l'arène qui durent plus ou moins longtemps.
Personnellement, cela aura durée un petit trimestre.

Entre mon nouveau logement sur Limoges - Puy Las Rodas et ses inévitables travaux ; un nouveau poste avec de nouvelles responsabilités à l’Université de Limoges ; une nécessaire pause après la non-candidature de Jean-Louis Borloo à la présidentielle... il est temps pour moi de reprendre le clavier.

Certes, je n'étais absent que dans le monde virtuel, car présent au quotidien sur le terrain et auprès des citoyens, électeurs et militants. Mais, ça commençait à me manquer un peu ce blog.

L'actualité a été riche ces derniers jours. Sur le plan local s'entend : je laisse le national volontairement de côté car, entre la crise économique et la présidentielle qui se prépare on en oublierait presque que l'important reste le quotidien vécu par chacune et chacun (logement, emploi, éducation, développement de notre ville et de notre département). Les grandes imprécations sur le devenir de l'Europe et les promesses de campagnes ne sont pas tout, l'essentiel est dans l'action !

Donc, pour le local, j'ai noté avec plaisir le projet présenté par Camille Geutier l'opposition municipale UMP Nouveau-Centre de Limogesconcernant la restructuration de la caserne Marceau (article à venir pour vous présenter ce projet). j'ai aussi noté le déménagement de la fédération UMP pour un nouveau local (en espérant qu'ils y connaitront moins de désagréments que dans l'ancien avec la foultitude de dégradations anti-démocratiques subies).

Et puis, il y a aussi et surtout l'avis de tempête dans le Landerneau PS local : l'élection à la candidature par leur militants de Catherine Beaubatie face à Monique Boulestin. Je ne m'étendrai pas sur la cuisine interne au PS : entre changements de soutien des caciques et petits coups bas, je compatis bien volontiers à la déception de la perdante, ayant moi-même un petit vécu de ce type. Ha, les joies de la vie des partis politiques...

Je ne vous apprendrai rien quant au choix qui sera le mien, en tout cas, sur cette 3ème circonscription de la Haute-Vienne. Jean-Marc Gabouty, candidat du Parti Radical a d'ores et déjà tout mon soutien...

En tout cas, cela nous promet certainement des rebondissements, dont nous aurons l'occasion de parler très prochainement.

jeudi 4 août 2011

C'est l'été : Changeons la déco !

"Vous pensez quoi de ce qui se dit dans les médias (et accessoirement la blogosphère) sur la venue d'une ministre ?" ;
"Vous n'êtes pas concerné par cette agitation ?"...

Voila, en résumé ce que je m'entends dire depuis deux jours.

Et bien, pour tout dire, je n'en pense rien, limite je m'en f... comme de ma première chemise (quoique ma première chemise...).
Tant d'énergie dépensée dans un sens ou dans l'autre ne m'inspire pas.
(Comme moi d'ailleurs) Je pense que nos concitoyens sont à mille lieues de savoir qui d'une association ou d'une fédération représente le mieux leurs idées, les acteurs de l'une ou de l'autre étant alternativement les mêmes suivant qu'ils sont, ou pas, en odeur de sainteté.

Le but est le même ; le fond et les idées sont (presque) les mêmes ; les légitimités sont les mêmes... et peut-être même les aigreurs, les désillusions et les regrets. Alors, pourquoi s'échiner dans une bataille d'égos qui sera, à n'en pas douter, stérile au final, et n'intéresse que le microcosme interne à cette famille politique.
Les uns et les autres auraient-ils oublié qu'ainsi ils font le jeu de leurs principaux adversaires ?
Plutôt que de jouer à "qui est chef de quoi" et à "qui se montre où ?", ne voudraient-il pas faire une partie de "l'union fait la force" ou encore "un projet pour avancer et gagner" ?
Plus les jours passent et plus je me conforte dans l'idée que mes priorités sont différentes et que la méthode que je souhaite mettre en pratique aussi.

Vous voyez, je suis en train de m'installer sur le canton de Limoges-Puy Las Rodas sur lequel je viens d'acquérir un appartement.
Mais, j'aurais beau amener mon mobilier, je ne serai pas vraiment chez moi que le jour où les murs seront à mon goût, à mes couleurs.

Je pense qu'en terme d'habitation, comme pour les idées politiques, un bon coup de renouvellement de la déco est nécessaire de temps en temps.
Pour mon appartement, les papiers sont décollés et je ne vais pas tarder à commencer la peinture ; pour la politique locale et nationale, attaquons les travaux à la rentrée !

mardi 24 mai 2011

Borloo personalité politique préférée des français ?

borloo.jpgC'est en tout cas ce qui ressort du dernier sondage IPSOS-Paris Match (à lire ici)

Une dizaine de jours après le début de ce qui restera "l'affaire DSK" et sa mise hors compétition (pour l'instant tout du moins) du favori du PS, les derniers sondages placent le Président du Parti Radical Jean-Louis Borloo en première place avec 68 % d'opinions favorables, devant François Hollande à 63 % et Bertrand Delanoë à 61 %.
Beaucoup plus loin Nicolas Sarkozy n'est crédité que de 34 % d'opinions favorables... mais, sa popularité est de nouveau à la hausse avec + 1 point comparativement aux derniers classement.

Cependant, et toujours avec ces derniers chiffres, il apparait que les français souhaiteraient une victoire de la gauche à 57 % face à la droite à 38 %.

Au vu de l'excellente popularité de Jean-Louis Borloo, peut-être serait-il intéressant de demander aux français s'ils ne souhaitent pas une victoire... d'une Alliance des centres ?

dimanche 15 mai 2011

La sortie de l'UMP plébiscitée

avec_borloo.JPGAu terme de cette première journée du 111ème Congrès du Parti Radical, force est de constater que l'information principale qui en sera ressortie est le plébiscite du vote en faveur de l'émancipation vis à vis de l'UMP.

Après plusieurs années de travail commun au service de la France et des français, force est de constater que le divorce (certes en douceur) était devenu une évidence pour la très grande majorité des militants et adhérents du Parti de Jean-Louis Borloo.

93 % : ce n'est pas rien ; c'est une prise de position claire, bien loin d'un caractère tiède que l'on veut souvent donner aux Radicaux.

Au matin de cette deuxième journée de Congrès, qui sera encore très riche, je note déjà les premières aigreurs (la fréquentation de mon profil facebook en témoigne) qu'à défaut de comprendre je peux entendre...

Personnellement, comme Jean-Louis Borloo mon Président et j'espère candidat aux présidentielles, n'attendez pas de moi de reniements ou de propos acerbes vis à vis de mon engagement passé. Je revendique la cohérence de mon chemin ; mais en homme exigeant j'attends aussi le respect de mon choix.

J'assume mon engagement au sein de l'UMP, les campagnes menées, les amitiés liées, les échanges quand ils furent possibles et les avancées auxquelles j'ai pu apporter ma contribution.

Mais aujourd'hui, j'ai choisi une autre voie : celle du rassemblement des centres, de plus de cohésion sociale, d'un meilleur équilibre des pouvoirs et des tendances au profit des français, de l'écologie responsable et de l'Humanisme, de la République et de ses valeurs de Liberté, Egalité, Fraternité et Laïcité.

Il reste bien des choses à bâtir pour renouer avec la confiance, la prospérité, l'équité et l'espérance... et je compte être de ceux qui y apporteront leur pierre.

Je suis un homme qui sera resté droit et fidèle à ses engagements et aux gens qui quitte son ancien parti. Mais c'est en homme libre, résolument engagé et déterminé à faire entendre une autre voix qui, ce matin se lève... Manifestement Radical.


Continuez à suivre cette deuxième journée sur mon profil facebook ou sur mon compte twitter

samedi 14 mai 2011

Congrès du Parti Radical ce week-end.

dos tee-shirt Ce week-end se tiendra à Paris le 111ème Congrès du Parti Radical.

Partiront de l'UMP ? Partiront pas de l'UMP ? La question qui brûle les lèvres jusque sur les marches du Palais de l'Elysée trouvera certainement réponse au cours de ces deux journées.

Nommé délégué représentant la Haute-Vienne avec d'autres de mes amis, autours de Jean-Marc Gabouty, je vais participer à ces débats, à ces choix qui s'annoncent d'ores et déjà, sinon historiques, tout du moins cruciaux pour les présidentielles 2012 et surtout pour les électeurs qui ne se retrouvent plus dans une politique gouvernementale, ni dans un projet socialiste.

Je vous invite à suivre tout le week-end le congrès à travers mon compte Twitter ou via mon mur Facebook... où j'espère y retrouver vos commentaires.

Bon week-end manifestement Radical.

jeudi 21 avril 2011

Fin du Spring Break !

Les élections cantonales sont derrière nous... presque un mois déjà, mois qui aura été pour moi une sorte de "Spring Break" politique.
Entre la rencontre avec la population, l'élaboration du programme, les réunions publiques et de groupe, ces cantonales m'auront accaparées durant plus de quatre mois, dont un plus qu'intense. Mais quel plaisir cela aura été !

Je profite d'ailleurs de ce billet pour enfin remercier l'ensemble des électrices et des électeurs qui m'ont accordé leur confiance au cours de ce scrutin. Le communiqué que j'avais transmis à la presse locale la semaine ayant suivi les élections s'étant, une fois de plus, perdu en chemin...

Une courte analyse fait que je suis plutôt satisfait de mon score : une candidate du Parti Socialiste obligée à un second tour ; augmentation de +/- 28% à +/- 35% entre les deux tours ; une progression d'une centaine de voix avec une abstention supérieure et sans réserve... si l'on rajoute à cela que les électeurs me rencontraient pour la première fois sur ce canton et que la plupart des candidats de la majorité présidentielle ont eu du mal à franchir le 1er tour, je ne peux qu'être content.
Mais, je suis surtout heureux des suites de ces élections. En effet, un nombre important d'habitants du canton m'ont témoigné leur satisfaction que je les ai représenté, mais aussi et surtout, m'ont fait savoir leur souhait que je m'inscrive dans la durée sur ce territoire.
Qu'ils soient rassurés : j'ai bien l'intention de les accompagner et de continuer à faire entendre et amplifier leurs voix.
De même, qu'ils soient assurés de ma vigilance, de ma présence et de ma disponibilité pour les prochaines années, afin que le canton de Limoges - Puy Las Rodas ne soit pas l'oublié de ce département.

Pour finir ce tour des cantonales, je tenais aussi à féliciter deux amis : Jean-Marc Gabouty pour sa ré-élection dès le 1er tour sur le canton de Limoges-Couzeix (avec plus de 54% des voix), ce qui ne s'était jamais vu dans notre département ; ainsi que mon ami Raymond Archer pour sa belle victoire à l'arrachée, sur le canton de Limoges-Émailleurs.
Ces deux victoires sont pour moi des exemples en politique : l'ancrage local, l'ouverture, les convictions et le travail paieront toujours, même si l'on a tout (ou presque) contre soi.

Ce 21 avril (date symbolique...) est aussi l'occasion pour le Parti Radical de la Haute-Vienne de discuter de son avenir.
En effet, ce soir, l'assemblée générale de notre fédération désignera ses délégués pour le congrès national des 14 et 15 mai 2011, congrès qui décidera de l'avenir du Parti Radical au sein (ou pas) de l'UMP.
Ça ne vous aura certainement pas échappé, mais un certain Jean-Louis Borloo a annoncé il y a quelques semaines qu'il voulait ouvrir une nouvelle voie aux français. Une voie républicaine, écologiste et sociale. Une voie rassemblant les sensibilités centristes et humanistes, bien différente des propositions de droite et de gauche que l'on entend depuis maintenant très (trop) longtemps. Une voie de réconciliation et d'espoir pour l'ensemble des français.
Et, je ne peux qu'être en accord avec cette proposition...
D'ailleurs, j'espère (et je souhaite) que les membres de ma fédération me permettront de les représenter pour ce moment qui s'annonce d'ores et déjà historique. Mais nous aurons l'occasion d'en reparler dans les prochains jours.

vendredi 11 février 2011

Début de campagne

capture.jpgAlors que la campagne officielle des cantonales ne débutera que le 7 mars prochain, les candidats de l'UMP, du Parti Radical et divers droite sont depuis plusieurs semaines dans la réflexion... qui prépare l'action. C'est aussi ce qui explique mon absence de la toile ces derniers temps...

Jeudi matin, c'est le site internet de campagne qui était présenté à la presse, que je vous propose de découvrir à l'adresse suivante : www.ambition-hautevienne.fr

Vous y retrouverez les candidats, dont je fais parti, qui souhaitent une alternance, un changement dans notre département. C'est le site des candidats qui ont une ambition pour la Haute-Vienne !

Bonne visite et à très bientôt...

samedi 15 janvier 2011

Cantonales 2011 en Haute-Vienne : les candidatures.

A l'occasion des vœux de l'UMP hier soir à Limoges, Alain Marsaud, Président de la fédération et Conseiller Général a présenté à la presse et à l'ensemble des adhérents et sympathisants les candidats qui ont été investis par le parti.

Tous les cantons ne sont pas encore pourvus mais devraient l'être très prochainement. Enfin, certains cantons n'auront pas de candidats UMP, le Comité Départemental ayant émis le souhait de ne pas en présenter contre des candidats indépendants ou divers droite.

On pouvait lire l'article suivant dans le Populaire du Centre de ce matin :

populaire_15_janvier.jpg

A entendre, les infos de ce matin (édition du 15/01/2011, 08H30) sur le site de France Bleu Limousin ici, ainsi que le passage d'Alain Marsaud dans 5 sur 5, hier à 17H00

Personnellement, mais vous le saviez déjà, je serai candidat sur le canton de Limoges - Puy Las Rodas où je défendrai les couleurs de l'UMP, du Parti Radical, mais surtout, de toutes celles et tous ceux qui souhaitent un réel changement dans notre département.

A très bientôt, donc...

mercredi 1 décembre 2010

Moi aussi, je suis candidat...

Moi aussi, je suis candidat... mais, à la différence d'un Emmanuel Valls, d'un Arnaud Montebourg ou d'une Ségolène Royal, mes ambitions sont bien plus réalistes avec mes capacités.
D'ailleurs, les trois que je viens de citer feraient bien de relativiser aussi leurs ambitions, en les mettant en adéquations avec les leurs, de capacités !

Donc, oui, je serai candidat aux élections cantonales de 2011. Un site avait d'ailleurs un peu vendu la mèche (voir les commentaires d'un billet de la Jeune Garde ici), même si, pour l'instant, je me garderai de nommer le canton sur lequel je me proposerai aux suffrages de nos concitoyens.

En effet l'annonce officielle devrait intervenir prochainement et cette annonce se fera simultanément pour tous les candidats, les dernières investitures devant intervenir dans les tous prochains jours.

En attendant, et comme c'est le cas depuis plusieurs semaines (je n'ai pas attendu l'annonce officielle, c'est mon côté rebelle), je continue à être présent sur le terrain et à me consacrer à l'élaboration du projet que je défendrai.

A très bientôt, donc, mais en campagne...

- page 1 de 10