Vincent LEONIE... le petit carnet !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Puy Las Rodas

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 6 décembre 2011

On y retourne...

Oui on y retourne, il est temps...

Comme la politique n'est pas tout dans la vie, il est des moments d'absence de l'arène qui durent plus ou moins longtemps.
Personnellement, cela aura durée un petit trimestre.

Entre mon nouveau logement sur Limoges - Puy Las Rodas et ses inévitables travaux ; un nouveau poste avec de nouvelles responsabilités à l’Université de Limoges ; une nécessaire pause après la non-candidature de Jean-Louis Borloo à la présidentielle... il est temps pour moi de reprendre le clavier.

Certes, je n'étais absent que dans le monde virtuel, car présent au quotidien sur le terrain et auprès des citoyens, électeurs et militants. Mais, ça commençait à me manquer un peu ce blog.

L'actualité a été riche ces derniers jours. Sur le plan local s'entend : je laisse le national volontairement de côté car, entre la crise économique et la présidentielle qui se prépare on en oublierait presque que l'important reste le quotidien vécu par chacune et chacun (logement, emploi, éducation, développement de notre ville et de notre département). Les grandes imprécations sur le devenir de l'Europe et les promesses de campagnes ne sont pas tout, l'essentiel est dans l'action !

Donc, pour le local, j'ai noté avec plaisir le projet présenté par Camille Geutier l'opposition municipale UMP Nouveau-Centre de Limogesconcernant la restructuration de la caserne Marceau (article à venir pour vous présenter ce projet). j'ai aussi noté le déménagement de la fédération UMP pour un nouveau local (en espérant qu'ils y connaitront moins de désagréments que dans l'ancien avec la foultitude de dégradations anti-démocratiques subies).

Et puis, il y a aussi et surtout l'avis de tempête dans le Landerneau PS local : l'élection à la candidature par leur militants de Catherine Beaubatie face à Monique Boulestin. Je ne m'étendrai pas sur la cuisine interne au PS : entre changements de soutien des caciques et petits coups bas, je compatis bien volontiers à la déception de la perdante, ayant moi-même un petit vécu de ce type. Ha, les joies de la vie des partis politiques...

Je ne vous apprendrai rien quant au choix qui sera le mien, en tout cas, sur cette 3ème circonscription de la Haute-Vienne. Jean-Marc Gabouty, candidat du Parti Radical a d'ores et déjà tout mon soutien...

En tout cas, cela nous promet certainement des rebondissements, dont nous aurons l'occasion de parler très prochainement.

jeudi 4 août 2011

C'est l'été : Changeons la déco !

"Vous pensez quoi de ce qui se dit dans les médias (et accessoirement la blogosphère) sur la venue d'une ministre ?" ;
"Vous n'êtes pas concerné par cette agitation ?"...

Voila, en résumé ce que je m'entends dire depuis deux jours.

Et bien, pour tout dire, je n'en pense rien, limite je m'en f... comme de ma première chemise (quoique ma première chemise...).
Tant d'énergie dépensée dans un sens ou dans l'autre ne m'inspire pas.
(Comme moi d'ailleurs) Je pense que nos concitoyens sont à mille lieues de savoir qui d'une association ou d'une fédération représente le mieux leurs idées, les acteurs de l'une ou de l'autre étant alternativement les mêmes suivant qu'ils sont, ou pas, en odeur de sainteté.

Le but est le même ; le fond et les idées sont (presque) les mêmes ; les légitimités sont les mêmes... et peut-être même les aigreurs, les désillusions et les regrets. Alors, pourquoi s'échiner dans une bataille d'égos qui sera, à n'en pas douter, stérile au final, et n'intéresse que le microcosme interne à cette famille politique.
Les uns et les autres auraient-ils oublié qu'ainsi ils font le jeu de leurs principaux adversaires ?
Plutôt que de jouer à "qui est chef de quoi" et à "qui se montre où ?", ne voudraient-il pas faire une partie de "l'union fait la force" ou encore "un projet pour avancer et gagner" ?
Plus les jours passent et plus je me conforte dans l'idée que mes priorités sont différentes et que la méthode que je souhaite mettre en pratique aussi.

Vous voyez, je suis en train de m'installer sur le canton de Limoges-Puy Las Rodas sur lequel je viens d'acquérir un appartement.
Mais, j'aurais beau amener mon mobilier, je ne serai pas vraiment chez moi que le jour où les murs seront à mon goût, à mes couleurs.

Je pense qu'en terme d'habitation, comme pour les idées politiques, un bon coup de renouvellement de la déco est nécessaire de temps en temps.
Pour mon appartement, les papiers sont décollés et je ne vais pas tarder à commencer la peinture ; pour la politique locale et nationale, attaquons les travaux à la rentrée !

jeudi 21 avril 2011

Fin du Spring Break !

Les élections cantonales sont derrière nous... presque un mois déjà, mois qui aura été pour moi une sorte de "Spring Break" politique.
Entre la rencontre avec la population, l'élaboration du programme, les réunions publiques et de groupe, ces cantonales m'auront accaparées durant plus de quatre mois, dont un plus qu'intense. Mais quel plaisir cela aura été !

Je profite d'ailleurs de ce billet pour enfin remercier l'ensemble des électrices et des électeurs qui m'ont accordé leur confiance au cours de ce scrutin. Le communiqué que j'avais transmis à la presse locale la semaine ayant suivi les élections s'étant, une fois de plus, perdu en chemin...

Une courte analyse fait que je suis plutôt satisfait de mon score : une candidate du Parti Socialiste obligée à un second tour ; augmentation de +/- 28% à +/- 35% entre les deux tours ; une progression d'une centaine de voix avec une abstention supérieure et sans réserve... si l'on rajoute à cela que les électeurs me rencontraient pour la première fois sur ce canton et que la plupart des candidats de la majorité présidentielle ont eu du mal à franchir le 1er tour, je ne peux qu'être content.
Mais, je suis surtout heureux des suites de ces élections. En effet, un nombre important d'habitants du canton m'ont témoigné leur satisfaction que je les ai représenté, mais aussi et surtout, m'ont fait savoir leur souhait que je m'inscrive dans la durée sur ce territoire.
Qu'ils soient rassurés : j'ai bien l'intention de les accompagner et de continuer à faire entendre et amplifier leurs voix.
De même, qu'ils soient assurés de ma vigilance, de ma présence et de ma disponibilité pour les prochaines années, afin que le canton de Limoges - Puy Las Rodas ne soit pas l'oublié de ce département.

Pour finir ce tour des cantonales, je tenais aussi à féliciter deux amis : Jean-Marc Gabouty pour sa ré-élection dès le 1er tour sur le canton de Limoges-Couzeix (avec plus de 54% des voix), ce qui ne s'était jamais vu dans notre département ; ainsi que mon ami Raymond Archer pour sa belle victoire à l'arrachée, sur le canton de Limoges-Émailleurs.
Ces deux victoires sont pour moi des exemples en politique : l'ancrage local, l'ouverture, les convictions et le travail paieront toujours, même si l'on a tout (ou presque) contre soi.

Ce 21 avril (date symbolique...) est aussi l'occasion pour le Parti Radical de la Haute-Vienne de discuter de son avenir.
En effet, ce soir, l'assemblée générale de notre fédération désignera ses délégués pour le congrès national des 14 et 15 mai 2011, congrès qui décidera de l'avenir du Parti Radical au sein (ou pas) de l'UMP.
Ça ne vous aura certainement pas échappé, mais un certain Jean-Louis Borloo a annoncé il y a quelques semaines qu'il voulait ouvrir une nouvelle voie aux français. Une voie républicaine, écologiste et sociale. Une voie rassemblant les sensibilités centristes et humanistes, bien différente des propositions de droite et de gauche que l'on entend depuis maintenant très (trop) longtemps. Une voie de réconciliation et d'espoir pour l'ensemble des français.
Et, je ne peux qu'être en accord avec cette proposition...
D'ailleurs, j'espère (et je souhaite) que les membres de ma fédération me permettront de les représenter pour ce moment qui s'annonce d'ores et déjà historique. Mais nous aurons l'occasion d'en reparler dans les prochains jours.

vendredi 25 mars 2011

Dimanche 27 mars, faites le choix du changement.

prof_de_foi_2nd_tour.JPGFin de campagne ce soir... et un dernier billet pour la terminer.

Petit rappel : même si dimanche dernier je n'étais qu'à "seulement" 28% et ma concurrente directe à 41%, il faut regarder l'écart de voix qui lui n'est que de... 300 voix !

300 voix sur +/- 5600, ce n'est pas grand chose, c'est même rien compte tenu de la faible participation.

Alors, si vous souhaitez du changement, de l'ambition, de la proximité... si en fait, vous souhaitez juste que votre futur élu est un projet pour votre canton, je vous engage à relire le programme de ma concurrente, et de le comparer au mien.

Dimanche 27 mars, vous avez le choix entre le programme passe-partout de la Présidente du Conseil Général et du parti unique, ou un projet en lien avec un territoire, ses habitants et leurs attentes.

Et si vous avez perdu mon programme, je vous engage à relire ma profession de foi du second tour, car, tout y est résumé :


Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Le 20 mars, vous avez décidé de me permettre d'être présent au second tour des cantonales, et je vous en remercie très sincèrement.

Maintenant, le projet que nous défendons ensemble n'aura de sens que si le 27 mars vous m'apportez votre soutien afin d'offrir la nécessaire alternance à notre canton.

Elire un conseiller général socialiste de plus ne changera pas la gestion de notre département qui restera, quoiqu'il arrive, routinière et sans ambition. En revanche, par mon élection, vous assurerez un meilleur équilibre démocratique au sein de l'assemblée départementale.

De même, qu'apporterait la candidate socialiste à Limoges - Puy las Rodas ? Une meilleure prise en compte des problèmes du canton ? Un projet, une dynamique ? Non, car le programme qu'elle vous a présenté dès le premier tour a montré l'absence totale de considération, par son parti, pour nos quartiers. Nombre d'entre-vous m'ont d'ailleurs confié leur souhait d'être enfin entendu et représenté sans compromission au sein du Conseil Général et auprès des autres collectivités.

Un bon élu local ne doit pas être l'otage de choix idéologiques et partisans. Il doit avoir à cœur l'amélioration de la vie de ses concitoyens ; il fait passer avant tout les intérêts du territoire qu'il représente.

Limoges - Puy Las Rodas a besoin de mieux vivre ensemble, de plus de commerces de proximité, de plus de sécurité, d'espaces pour nos associations, de la prise en compte du handicap, d'un meilleur accueil pour nos enfants et d'accompagner nos aînés.

En m'accordant votre confiance, vous soutiendrez : - une évolution concertée de notre territoire par un projet d'éco-quartier pour notre canton, respectueux de l'environnement et améliorant la cohésion architecturale dont nos rues ont besoin ; - du lien entre les générations par le développement de structures de proximité pour l'accueil de nos aînés et de la petite enfance ; - l'amélioration de l'accessibilité des rues et des transports en commun à défendre comme priorité auprès des responsables locaux ; - les projets d'implanter un marché hebdomadaire sur notre canton, de créer une maison des jeunes et des associations ainsi que favoriser la pérennité et l'implantation de commerces et de services de proximité.

Les mêmes choix donnent toujours les mêmes résultats. Pour une fois, donnez à notre canton une chance de sortir de sa torpeur et de son abandon car avec ce second tour, vous avez enfin la possibilité d'y créer un nouvel élan.

Le 27 mars prochain, osez le choix de l'indépendance, de l'ambition et de la détermination.

Le 27 mars, votez Vincent LEONIE.


Dimanche 27 mars, vous avez entre vos mains le pouvoir d'influencer le devenir de notre canton.

Je compte sur votre participation et la mobilisation que vous pourrez m'apporter, comme vous pouvez compter sur moi.

Dernière journée de campagne médiatique

affiche2.JPGDéjà vendredi. La semaine est passée comme une flèche.
Entre la rédaction de la profession de foi, l'inscription pour le 2nd tour, la création de mon dernier document de campagne, les rendez-vous avec les médias et la présence à la rencontre des habitants du canton, je n'ai pas vu les heures et les jours s'écouler.

Pour cette dernière journée de campagne dans les médias, je propose à votre lecture mon dernier document de campagne qui rappelle les enjeux de ce second tour des cantonales, à savoir les 3 prochaines années du canton Limoges - Puy Las Rodas.

Ces 3 prochaines années verront-elles notre canton continuer à s'endormir tranquillement, ou, au contraire, un renouveau et du dynamisme y verront-ils le jour. Ce sera à vous d'en décider dimanche 27 mars, de 08H00 à 18H00 en allant voter !

tract_2nd_tour.JPG

mercredi 23 mars 2011

Un deuxième tour ?

Voici une excellente question qui m'a été posée hier, alors que je venais à la rencontre d'un commerçant sur le canton de Limoges - Puy Las Rodas.

Une excellente question tant il est vrai que, dans les médias, on ne nous parle que de défaites et de réactions face à la montée du Front National.

Parce que, mine de rien, on passe à côté de certaines informations, à force de se focaliser sur une seule problématique :
1) C'est la première fois depuis bien longtemps que le PS local n'a aucun élu au premier tour ;
2) Jean-Marc Gabouty a, lui, été élu au 1er tour ;
3) Le Front de Gauche, tellement indépendant, a fait un accord de désistement réciproque avec le PS (plaçou, quand tu nous tiens...) ;
4) Les candidats malheureux d'Europe Ecologie/Les Verts restent, eux, droit dans leurs bottes en appelant à ne pas soutenir les candidats du PS, parti tellement hégémonique qu'il en oubli d'avoir de la considération pour les électeurs...

Je profite de ce billet pour informer les différents médias qu'il serait peut-être intéressant d'interroger les candidats restant en lice sur leur programmes, leurs intentions pour ces cantonales... Car, c'est aussi par le manque d'information que l'on fait le lit des extrémismes ! A moins qu'il ne soit plus intéressant de faire des gros titres pour vendre du papier, du son ou de l'image... ce serait bien de revenir sur les fondamentaux, informer par exemple.

Et, au fait, pour répondre à la question qui m'a été posée :
OUI, il y a un second tour à Limoges - Puy Las Rodas.
OUI, je remercie très sincèrement toutes celles et tous ceux qui m'ont apporté leurs voix et leurs soutiens le 20 mars dernier.
OUI, je suis candidat dimanche prochain 27 mars.
OUI, même si j'ai un retard certain, tout reste possible.
OUI, c'est votre mobilisation qui fera la différence.
OUI, il n'y a que les combats que l'on ne mène pas qui sont perdus d'avance.

Dimanche 27 mars, chaque voix comptera...

vendredi 18 mars 2011

Le 20 mars 2011, votez pour le changement !

affiche_officielle.JPGLa campagne des cantonales dans les médias et l'internet prend fin ce soir à minuit.

Après 2 semaines de rencontres et de campagne, durant laquelle nous avons eu la possibilité d'échanger autours de mes propositions, vient le moment du choix :
choisir entre des généralités ou du concret ;
choisir entre l'immobilisme et l'action ;
choisir entre les mêmes recettes pour les mêmes résultats ou bien l'alternance et l'ambition.

En votant et en faisant voter pour ma candidature, vous donnerez une chance de plus au changement, une chance de plus pour enfin vous faire entendre.

Le 20 mars, c'est votre mobilisation qui comptera pour porter le renouveau au canton de Limoges - Puy Las Rodas.


Conformément au code électoral, mon blog est figé à partir du samedi 19 mars 2011 à 00H00 jusqu'au dimanche 20 mars 2011 20H00.
Aucun commentaire ne pourra être publié.
Je vous remercie de votre compréhension.

dimanche 13 mars 2011

Deuxième semaine de campagne

reunion_16_03_2011_bis.JPGUne très dense semaine s'achève... une encore plus dense s'annonce.

Après les secteurs des rues Brémontier et Watteau, des rues Planté et Fénelon, des rues des Places et Bourdelle, la semaine s'est achevé avec les secteurs des rues du Clos Augier et des Horticulteurs, de la cité Betoulle, des rues d'Aquitaine et Jules Vallès.

Il me reste encore quelques secteurs. On ne peut être partout à la fois. Mais, d'ici mercredi, j'aurais couvert l'ensemble du canton de Limoges - Puy Las Rodas et rencontré bon nombre de ses habitants, ce qui est pour moi l'essentiel pour un candidat et peut-être, un futur élu.

Mercredi 16 mars marquera un temps fort de ma campagne, puisque j'aurai le plaisir de vous rencontrer lors de ma réunion publique.
cette réunion,j'ai voulu la mettre au cœur du canton, car, pour moi, elle doit être le reflet de mon programme, à savoir le "mieux vivre ensemble".
Elle se tiendra donc à la salle de l'Amicale de la Cité H. Lafarge (au 242, rue François Perrin à Limoges) à partir de 19H00, et j'espère vous y retrouver nombreuses et nombreux.

Enfin, en écrivant ce billet ce matin, je ne peux qu'avoir une pensée pour le bijoutier de la rue François Perrin qui, hier matin vers 11H00 a été blessé par des braqueurs pour un butin de 1500 € (à lire sur le site du Populaire du Centre ici).
La Police mène l'enquête et je ne doute pas que les auteurs de cet acte seront appréhendés et déféré devant la justice !
Parler d'insécurité n'est pas dans mes habitudes, mais force est de constater que, malheureusement sur notre canton de Limoges - Puy Las Rodas aussi, nous ne sommes pas exempt de ce type d'agressions !
Je tiens à assurer ce commerçant de tout mon soutien, de toute ma sympathie et lui souhaiter un prompt rétablissement.

mercredi 23 février 2011

Dans le Populaire... sans être interviewé ! [modifié à 17H30]

Le beau soleil sur Limoges ce matin m'a donné l'envie d'un petit café en terrasse, accompagné bien évidement de la lecture du Populaire du Centre.

Quelle n'a pas été ma surprise de pouvoir lire un article sur le canton de Limoges - Puy Las Rodas et surtout, ma bio et ma profession de foi, sans jamais avoir été contacté par le journaliste qui a rédigé l'article !

A la rigueur, que ma "bio" soit récupérable sur le web, c'est compréhensible. Mais encore faut-il vérifier les informations ! En effet, et même si cela relève de ma vie privée, je suis divorcé depuis plus de un an !

Et que dire pour ma profession de foi. On peut lire, je cite : " Profession de foi : De sensibilité Radicale, il dit s’intéresser particulièrement aux questions d’éducation, d’emploi, d’intégration et de développement durable. face à ce qu'il considère comme "l’abandon par la majorité socialiste" du canton de Puy las Rodas il a décidé de se rendre disponible auprès des habitants du canton, afin qu’ils soient enfin réellement écoutés et défendus."

C'est, à un ou deux mots exceptés, le déconcertant copier-coller de ma fiche de présentation sur le site www.ambition-hautevienne.fr et certainement pas ma profession de foi. Quid de mes propositions ? Pas une ligne. Normal, puisque je n'ai pas été questionné sur ce point, ni sur le reste d'ailleurs !

En revanche, mes concurrents, eux, ont eu droit a priori à des questions, puisque leurs propos repris sont nul part en ligne sur l'internet, et que l'on apprend les points spécifiques qu'ils comptent aborder pour ces élections.

j'ai d'ailleurs avec plaisir, noté que mon idée de "Maison des jeunes et des associations" sur le canton ait été reprise par le NPA ; que ma concurrente socialiste parle de concertation avec les habitants alors que ce n'est jamais le cas et que j'en fait une priorité dans mon programme ; et qu'enfin on se souci des commerces de proximité, ce que je dénonce depuis plusieurs années !

Si l'on m'avait questionné, j'aurai parlé : de mon projet d'éco-quartier ; de ma proposition de création d'un marché hebdomadaire sur le canton ; de la création de structures pour nos ainés et pour la petite enfance ; de la défense de l'accessibilité des rues et des transports en commun à Puy las Rodas, notamment pour nos concitoyens en situation de handicap !

Alors, deux poids, deux mesures ? Interview à gauche et copier-coller à droite. Plus que le sentiment d'avoir été mis de côté, c'est le peu d'égard pour la nécessaire,juste et équitable information des électeurs du canton qui me blesse !

Il est inadmissible de ne pas avoir été contacté. Il est inacceptable de me faire dire, même si c'est en ligne sur la toile, des propos qui se limitent à ma présentation, en faisant croire ainsi que mon programme se résume à des généralités. C'est encore moins tolérable quand on sait que je ne suis pas un "inconnu" sur la place de Limoges et que l'on sait comment me contacter !

Ayant pris le temps de contacter le rédacteur en chef du journal, ce dernier m'a assuré de vérifier ce qu'il en est, et le cas échéant, d'apporter rectification dans les colonnes du "Populaire". Je crois qu'il en va de la déontologie journalistique et de la défense des valeurs démocratiques et d'équité républicaine qu'un complément soit apporté. Je n'ose douter que réparation ne sera pas faite !

Je ne manquerai pas de vous tenir informé des démarches effectuées par notre quotidien local pour réparer ce manquement !


modification de 14H00

L'article à lire en ligne sur le site du Populaire du Centre ici

Première rectification sur le site du Populaire où ma situation matrimoniale a été modifiée, suite à un échange téléphonique.

modification de 17H30

Après entretien avec Marcel Oudot, journaliste, il apparait qu'il ne lui avait pas été possible de me contacter afin que je puisse présenter mes arguments et projets pour le canton de Puy Las Rodas.
Ceci expliqué, c'est pour cette raison que les éléments dans l'article de ce matin ont été repris sur le site www.ambition-hautevienne.fr sans forcément se rendre compte que ce n'était pas une profession de foi, mais bien ma biographie.
De même l'erreur, bien involontaire, concernant ma situation matrimoniale vient du fait d'un défaut de vérification, ce qui peut se comprendre en période de "surbooking" électoral.
Du fait de ses erreurs malheureuses, et après m'avoir exprimé ses regrets pour une telle situation, il a été convenu qu'au cours de cette campagne un "rattrapage" serait certainement opéré dans les colonnes du Populaire.
Je ne doute pas de la sincérité et de l'engagement de Marcel Oudot et je reste à sa disposition pour un entretien en vue de ce rattrapage d'ici le 20 mars.

dimanche 20 février 2011

Un soutien Européen...

Lettre_JP_Audy_002.jpg Très jolie surprise que j'ai eu plaisir à trouver dans ma boite aux lettres hier.
Jean-Pierre Audy, député Européen, conseiller général de Corrèze et ami de longue date a tenu à m'apporter son soutien pour la campagne des cantonales qui va s'ouvrir dans quelques jours.
J'ai souvent pu travailler avec Jean-Pierre, notamment sur les questions liées à la ruralité et évidemment à l'Europe et j'ai découvert en lui un élu attaché à son territoire, de proximité et de convictions.
Je suis très touché qu'il ait spontanément décidé de me soutenir et j'espère que nous aurons l'occasion de nous retrouver lors de ces cantonales sur Limoges - Puy Las Rodas.

- page 1 de 2