Vincent LEONIE... le petit carnet !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 9 novembre 2010

Journée d'hommage... mais pas pour tout le monde !

Un billet d'humeur ce soir, de mauvaise humeur pour être précis.

9 novembre 2010, 40ème anniversaire de la disparition de Charles de Gaulle.

Partout en France des cérémonies commémoratives sont organisées à la mémoire de celui qui a été une des personnalités, voir la personnalité française la plus marquante du siècle dernier : l'Homme du 18 juin 1940 ; le libérateur du territoire national ; le père fondateur de la Vème République ; le réconciliateur avec l'Allemagne ; le défenseur de l'indépendance française... Un article n'y suffirait pas.

Et donc, alors que les plus hautes autorités de l'Etat rendaient hommage au Général, à Limoges il n'a pas semblé naturel à nos différents responsables politiques et institutionnels de se déplacer à la cérémonie célébrée en soirée en l'église Saint-Michel-des-Lions.

Quid des députés et sénateurs de Haute-Vienne, des représentants de la Région Limousin, du Conseil Général de la Haute-Vienne ou de la mairie de Limoges ? Idem pour la représentation des services de l'Etat... Si l'on excepte les élus de la Majorité Présidentielle, les personnalités se comptaient sur les doigts d'une main.
A croire que, dans notre département, l'on a une mémoire sélective limitant la Libération à Georges Guingouin et la présidence de la République à François Mitterrand...

Heureusement qu'à la télé aujourd'hui, Jack Lang prononçait un vibrant Vive de Gaulle !

mardi 17 août 2010

43ème Tour du Limousin : C'est parti !

logo tour limousinCe matin, les coureurs cycliste du 43ème Tour du Limousin s'élanceront des Champs de Juillet pour entamer un périple sur près de 610 Km au coeur de notre belle région et avec cette année, une petite incursion dans le Cher pour 45 Km en contre-la-montre individuel.

A l'initiative de Louis Perrier qui visionnaire à l'époque avait annoncé à l'époque que (je cite) le Tour du Limousin deviendra grand, très grand, le Tour du Limousin n'a cessé de croitre depuis 1968 et d'attirer de plus en plus de participants, devenant ainsi un des vecteurs important du rayonnement de notre région.

Gageons que cette année encore cette épreuve cycliste apportera son lot de rebondissements sportifs et d'applaudissements enthousiastes des spectateurs, petits et grands.

Plus d'informations sur le site du Tour du Limousin ici

mardi 20 avril 2010

Le retour des pompiers-pyromanes ?

Un jour, il faudra que l'on m'explique comment il est possible de tenir 2 discours contradictoires sans une bonne dose de mauvaise foi...

Ce matin buvant mon café, radio allumée sur une radio locale, j'ai failli m'étouffer (désolé pour ceux que ça aurait arrangé...) en entendant le journaliste.

En effet, Jean-Paul Denanot (le Président du Conseil Régional pour ceux qui l'ignore, ce que je peux comprendre) annoncerait qu'il serait disposé à demander des sanctions financières à la SNCF.
Pourquoi me direz-vous ? Tout simplement car la SNCF n'honorerait pas son contrat de transport vis à vis de la région Limousin, dans le cadre des grèves actuelles !

Jusque-là, rien à dire, voir même l'attribution d'un bon point pour s'être soucié, pour une fois, des deniers publics.
Sauf que, sauf que... une gorgée de café plus tard, je crois me souvenir que Jean-Paul Denanot est un membre du PS, non ?
Or, au soir du second tour des régionales, je crois me souvenir que le 1er secrétaire du PS de la Haute-Vienne, Laurent Lafaye, avait annoncé sur les ondes de France Bleu (où nous étions tous les deux invités) a dit que le PS serait dès mardi (23 mars) de tous les mouvements sociaux afin de soutenir les travailleurs (et accessoirement, de ramasser des électeurs) et notamment des cheminots.

Alors, comme je le disais plus haut, il faut m'expliquer : comment peut-on exiger le remboursement d'une prestation effectué partiellement, alors que la cause en est une action que l'on est censé soutenir ?
C'est un peu comme faire un procès à un concessionnaire automobile au prétexte que la voiture que l'on a acheté n'avance pas parce que l'on a décidé de rouler le frein-à-main serré au maximum...

A ce niveau, la mauvaise foi n'est pas qu'une posture, c'est de l'art !!!

mercredi 7 avril 2010

C'est dans la presse... et alors ?

L'après-campagne est souvent un moment de grande déprime... Après plusieurs semaines d'actions intenses suit un vide important.
Heureusement, nous avons des médias qui nous permettent de ne pas nous ennuyer.

Ce matin, mon petit tour du web m'a fait tomber sur le site du "Populaire du Centre" avec son article issu de la conférence de presse de Frédérick Peyronnet (à lire ici)

Premier constat : le "Popu" est de nouveau dans les kiosques, c'est une bonne nouvelle.
Deuxième constat : le "Popu" remet de l'essence sur le feu et ça va pas nous aider...

Parce que, si l'article s'était cantonné au fait que Frédérick Peyronnet a été nommé pour "animer la fédération", et que nous allons certainement avoir un nouvel élu en la personne de Guillaume Guérin cela aurait été bien... Mais quel est l'intérêt de reprendre les propos d'Alain Marsaud à l'endroit de l'aile centre-droite de l'UMP local et de passer les commentaires d'Evelyne Guilhem à propos du président de notre fédération, sinon celui de faire bouillir la marmite ?

Des "tensions" ou des "divisions", je n'irais pas jusque là. Des divergences de point de vue, certainement. Mais n'est-ce pas là l'essence même de l'UMP ?

On ne peut avoir voulu un grand rassemblement de la droite et du centre et, en même temps, tendre vers une pensée unique.
S'il n'est pas possible d'exprimer son point de vue sans risquer l'opprobre ; si chaque action, chaque commentaire ou intervention est vécue comme une agression par un courant ou par l'autre, alors, autant divorcer tout de suite.
Ce qui nous rassemble est plus important que ce qui nous différencie, encore faut-il en avoir conscience et accepter les différences pour s'en enrichir et construire sur cette richesse les victoires de demain.
Je me souviens d'une phrase de Nicolas Sarkozy de juillet 2007 qui disait en substance "qu'en famille, il faut tout se dire, sans crainte du reproche, mais honnêtement et droit dans les yeux".

Ça, "historiques" et "centre-droit" nous le savons. Mais tant que nous ne communiquerons pas ensemble pour dire que nous avons certes chacun des convictions mais que nous avons avant tout une ambition commune, à savoir convaincre nos concitoyens de sortir de l'immobilisme où les conserve "les gauches", la presse continuera à pointer ce quelle suppose être notre actualité, à savoir nos prétendues divergences.

Finalement, de cet article, je ne veux retenir que deux bonnes nouvelles : la nomination d'un nouveau secrétaire départemental adjoint, gage d'un nouveau dynamisme dans notre fédération et la future probable arrivée dans l'hémicycle régional d'un élu UMP (après visa du Conseil d'Etat), gage d'une meilleure représentation de nos valeurs et idéaux dans cette collectivité.

vendredi 19 mars 2010

Le 21 mars, pour le Limousin, votez Raymond Archer !

Dernier billet de la campagne des régionales, code électoral oblige, que j'édite.
Le prochain sera pour les résultats, certainement lundi matin.
D'ici là, vous pourrez me retrouver sur les ondes de France Bleu Limousin à partir de 19H30 dimanche 21 mars, où j'ai été convié par la rédaction pour commenter le vote (et l'abstention), les premières tendances...

Car après plusieurs semaines de campagnes, de rencontres et d'échanges ; après un premier tour ou l'abstention a été bien trop importante ; après des négociations infructueuses à gauche qui ont accouchés d'une triangulaire inédite ; après tant de débats et d'articles de presse... vient enfin le temps des choix.

Le premier sera de savoir si vous irez ou non voter pour ce second tour. Si je n'ai qu'un souhait à formuler, c'est que la démocratie retrouve grâce auprès de vous et que, quelque soit la couleur de votre bulletin, vous soyez nombreuses et nombreux à vous exprimer ce 21 mars entre 08H00 et 18H00 (et non 20H00 !).
On ne peut vouloir le changement et que vos élus s'occupent au mieux de la destinées des territoire où nous vivons, sans pour cela exprimer son opinion et donner une majorité clair et légitimée par le nombre.
Un proverbe que j'affectionne dit : "mieux vaut allumer une lumière que de maudire les ténèbres"... Alors, en allant voter dimanche, allumez cette lumière qu'est la démocratie et prenez votre destin, votre avenir en main.

Second choix à faire, sera la couleur, donc, de ce bulletin.
Rose-vert, rouge vif, bleu... à vous de voir, à vous de choisir. Mais, avant de faire ce choix, posez vous ces questions : est-ce que je veux du développement économique durable et de l'emploi dans ma région ? Est-ce que je désire une meilleure gestion de l'institution et de son budget ? Est-ce que je souhaite une véritable solidarité entre les territoires ? Qui pourra m'apporter la grande vitesse et un meilleur maillage d'un transport collectif, propre et de proximité ? Et surtout, qu'ont répondu les équipes (de gauche, toutes les gauches...) à ces question au cours des mandats précédents ?

Jusqu'à présent, la majorité PS-Verts-PCF et consort n'ont pas répondu à ces questions, à vos préoccupation. Et ils osent vous faire croire qu'ils y parviendront mieux demain, désunis dans l'élection, mais main dans la main quand viendra l'heure de la distribution des places !

Si vous voulez du développement économique durable, il faut voter Raymond Archer ;
Si vous désirez une meilleure gestion, il faut voter Raymond Archer ;
Si vous souhaitez la solidarité entre les territoires, il faut voter Raymond Archer ;
Si vous appelez de vos vœux la LGV, la grande vitesse et des TER propres, il faut voter Raymond Archer.

Dimanche 21 mars, donnez votre confiance à la liste "La France change, le Limousin doit changer aussi" !


"Conformément au code électoral, la campagne dans les médias se termine le samedi 20 mars 2010 00H00."
"Plus aucun commentaire ni billet ne seront mis en ligne jusqu'à la proclamation des résultats du 2nd tour dimanche 21 mars 2010 20H00."

mercredi 17 mars 2010

Le "Triangle du Limousin".

J'ai attendu un peu avant de réagir, tellement je ne pensais pas qu'une telle situation se produirait dans notre région.
Je suis bien obligé de noter que l'union du mammouth et du piranha n'a eu lieu qu'au niveau national.
D'ailleurs je suis plutôt rare en compliments pour mes adversaires, mais là, force est de constater que le Front de Gauche aura eu le courage de partir seul plutôt que de jeter au feu son programme.

Certes, on me dira que c'est un problème de personnes, ce qui est certainement en partie le cas. Mais je note que, finalement à gauche, tout le monde ne courbe pas l'échine en entendant les consignes du "boulevard de la Cité", car c'en était à se demander si finalement, comme dit sur France 3 hier, Monsieur Denanot avait laissé le soin au Maire de Limoges et à la Présidente du département de conduire les négociations de sa liste.

Mais, ne nous voilons pas la face non plus : même s'il y aura le combat fratricide des "gauches" le 21 mars, ils sauront se retrouver dès le 22.
Se retrouver pour l'immobilisme ; pour le manque d'ambition économique ; pour oublier l'investissement ; pour laisser nos PME/PMI de côté ; pour ne pas soutenir nos agriculteurs ; pour faire du réseau haut-débit une usine à gaz... quant à la grande vitesse, je n'en parlerai pas, car puisqu'ils sont en désaccord, elle sera repousser à 2100 (sic) !

Il y a là, finalement, une chance historique pour toutes celles et tous ceux qui veulent que le Limousin ne devienne pas la dernière région de France dans toutes les statistiques. Il y aura dimanche l'opportunité de montrer que nous souhaitons tous que nos territoires ne soient plus des laisser pour compte, tristes victimes d'une politique stérile.

Tout disparait dans le Triangle des Bermudes, mais peut-être verra-ton sortir une bonne chose du "Triangle du Limousin".
Car le 21 mars, chaque voix comptera plus qu'elle n'a jamais compté. Si nous sommes unis, mobilisés, présents pour se scrutin, nous pourrons écrire une des plus belles pages du Limousin : enfin une alternance salvatrice et la fin de l'hégémonie par votre soutien à la liste conduite par Raymond Archer !

jeudi 11 mars 2010

Campagne des régionales : fin du 1er round.

Après plusieurs semaines de campagne électorale, l'heure du premier tour arrive. Dans 72 heures, on y sera enfin, alors, un petit bilan s'impose.

Avec Raymond Archer, nous avons parcouru notre belle région pour défendre un projet ambitieux mais réaliste avec pour axes principaux l'emploi et les richesses du Limousin.
Pour mémoire, notre programme c'est :

De vraies filières agro-alimentaire !
Le bois, une énergie durable pour demain !
Le tourisme avec une ambition régionale !
La valorisations du vieillissement !
Un soutien aux entreprises responsables
Le développement des réseaux de TER propres
Un plan énergies renouvelables Un programme d'isolation pour nos lycées
Et en finir avec la fracture numérique !

Vous en retrouverez le détail ici.

Après des grandes réunions et d'autres plus confidentielles mais très intéressantes ; après de nombreuses rencontres ; après les passages dans les médias ; après les échanges entre les différents acteurs de l'économie et Raymond Archer ; après la venue de David Douillet, Patrick Devedjian, Jean-Pierre Raffarin et Xavier Bertrand ; après ma rencontre avec la communauté musulmane de Limoges hier soir au cours de laquelle j'ai confronté notre projet avec Jean-Jacques Belezy pour le Modem ; après des soirées de "boitages / collages", il ne nous reste plus qu'à attendre... et surtout à aller voter et faire voter.

Mobilisons nous le 14 mars car la victoire au second tour se construira dès le premier.
Raymond Archer et la liste "La France change, le Limousin doit changer aussi" comptent sur vous.
Je compte sur vous !

_ _ _ _ _ _ _ _

Conformément au code électoral, la campagne dans les médias est terminée depuis le samedi 13 mars 2010 00H00.

Plus aucun commentaire ni billet ne seront mis en ligne jusqu'à la proclamation des résultats du 1er tour dimanche 14 mars 2010 20H00.

lundi 1 mars 2010

David Douillet vient mettre le PS au tapis à Limoges !

david-douillet-ump.jpg
La campagne des régionales entre dans sa dernière quinzaine et il est important que toutes les forces qui désirent le changement dans notre région se mobilisent.
Je vous invite à participer à deux réunions, autour de notre chef de file Raymond Archer, dans les prochains jours :
Mercredi 3 mars à partir de 19H00, salle Amédé Burbaud à Saint-Junien

et surtout, une grande réunion en présence de David Douillet qui viendra pour l'occasion nous aider à mettre au tapis la gestion socialiste de la région
lundi 8 mars à 20H00, au Pavillon Buxerolles à Limoges

Nous vous attendons nombreuses et nombreux !

(photo l'express)

dimanche 21 février 2010

Régionales 2010 : demandez le programme !

Je propose à votre lecture le programme que je défends aux côtés de Raymond Archer dans le cadres des régionales 2010 en Limousin et que nous distribuons depuis quelques jours auprès de nos concitoyens. J'attends vos réactions et vos avis...

LA FRANCE CHANGE, LE LIMOUSIN DOIT CHANGER AUSSI

L'Emploi : notre priorité pour le Limousin !

De vraies filières agro-alimentaire !
- En soutenant les filières de production agricoles et agro-alimentaires de qualité en région limousin, nous favoriserons l'emploi. - Filières bovines, ovines et laitières), diversification ( aviculture, apiculture, pisciculture...) : élevons et transformons sur place. Accélérons la mise en place de labels pour les produits Limousins.
- Nous accompagnerons les mesures gouvernementales en faveur des agriculteurs en cas de crise.

Le bois : une énergie durable pour demain !
- La filière bois est un atout indéniable pour le imousin. Elle sera déterminante pour l'emploi et l'économie de demain avec la création de valeur ajoutée dans des activités comme la production industrielle de maison en bois et la sylviculture (re-plantation).
- L'objectif à court terme, est pour nous l'émergence d'un pôle de compétitivité concernant la production, la transformation, la valorisation et la conception de machines outils en Limousin.

Tourisme : une ambition régionale !
- Région aussi belle que méconnue, le Limousin mérite d'être mis réellement en valeur. Avec enfin une stratégie de promotion de notre patrimoine naturel et culturel, il faut construire un projet global créateur d'emplois avec la Tapisserie d'Aubusson, qui vient d'être classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, et aussi les arts du feu, comme moteur.
- Le Limousin, c'est un relief, une forêt, des rivières, un territoire et des traditions qu'il faut promouvoir par la création d'un véritable réseau d'accueil et de circuits touristiques.

Age et dépendance : valorisons le vieillissement !

Le vieillissement de notre population est un défi économique et humain à relever.
- Pour répondre aux besoins des séniors, nous renforcerons les formations du secteur sanitaire et social.
- Les métiers liés aux services à la personne (aides ménagères, axillaires de vie...) feront l'objet de priorités fortes dans nos programmation avec des formules souples et innovantes pour des emplois de proximité. En formant sur nos territoires, ce sont les jeunes qui soutiendront les ainés.
- Pour lutter contre la désertification, nous aiderons au financement des études et mettrons en place une prime à l'installation des professionnels de santé (infirmières, médecins, kinés, dentistes...) dans les communes rurales ainsi que des maisons de santé pluridisciplinaires.
- Nous proposerons aussi la mise en place d'un Pôle d'Excellence Rurale pour créer des Maisons adaptés pour personnes autonomes. Nous y associerons les projets de l'éco-construction, de la télétransmission des informations, de la surveillance et de l'adaptation de l'habitat aux handicaps et à la dépendance.

Développement durable : un atout pour notre région !

Un soutien aux entreprises responsables
- Le Limousin doit être précurseur en développant les entreprises liées à l’économie verte. La Recherche - Développement dans les domaines des technologies préventives (énergies renouvelables, stockage de l'énergie, technologies de la dépollution des sols….) sera une priorité.
- De plus, nous proposons un soutien un soutien, par un fonds de capital risque, afin d'aider ces entreprises qui consomment beaucoup en capital lors de leur démarrage.
- Enfin, nous soutiendrons les Sociétés A Responsabilité Ecologique et Sociétales (SARES), car nous voulons un développement économique respectueux de l'environnement et de l'humain.

Développons des réseaux de TER propres
- Un plan de développement d’un réseau de transports T.E.R. propres (Transports Express Régionaux) sera favorisé avec l’émergence de nouveaux véhicules routiers (autocars) ou ferroviaires, issus de la recherche et du développement.
- Des offres de proximité doivent répondre aux besoins concrets des populations, notamment celles dispersées en milieu rural, (desserte des lycées, des hôpitaux, des centres ville, des centres commerciaux…). - Nous mettrons en place la solution consensuelle la plus rapide, la plus écologique et la moins couteuse qui permettra de relier le Limousin par la grande vitesse aux grandes métropoles.

Un plan énergies renouvelables C’est une condition à la compétitivité et au soutien du développement économique, en libérant tous les potentiels de la croissance verte, en construisant une filière énergie solaire et en soutenant :
- des centrales photo-voltaïques sur les bâtiments sur les bâtiments industriels et agricoles et sur les logements sociaux pour en diminuer les charges locatives ;
- des maisons à énergie positive et à très basse consommation ;
- la conception et la production sur place de panneaux solaires, en relation avec la formation en région (CFA, lycées, centres de recherche de l'Université, école d'ingénieurs) et avec les entreprises locales.

Un programme d'isolation pour nos lycées
- Pour répondre au défi du réchauffement climatique, la Région doit d’abord être exemplaire quant aux règles de bon usage et aux consommations d’énergie, pour les bâtiments publics régionaux et lycées en intégrant les normes Haute Qualité Environementale. - Pour réduire les consommations d’énergie dans les établissements d'enseignement, un grand programme de travaux d’isolation thermique sera lancé.
- Nous prévoyons aussi la réhabilitation de logements vacants à proximité des lieux de formation pour héberger les apprentis.

Nouvelles technologies : en finir avec la fracture numérique !

- En réduisant la fracture technologique, nous sortirons les Limousins de l'isolement. C'est pourquoi nous nous engageons résolument dans la voie de l'innovation numérique.
- Le préalable au développement de la société numérique est bien entendu la résolution des problèmes de desserte de tout le territoire en téléphonie mobile, TNT (Télévision Numérique terrestre) et en haut et très haut débit internet. - Nous comptons reprendre le dossier de la desserte en haut-débit et mettre en place d’autres moyens, notamment en apportant des solutions aux communes rurales non-desservies.
- Pour rendre notre Limousin accessible, nous voulons la création d'un pôle de communication internationale, en revitalisant les sites militaires libérés grâce aux nouvelles technologie de l'information et de la communication. A l'usage des entreprises et des particuliers, il permettra notamment la tenue par visio-conférences sur écran géant comme l'enseignement dans le cadre de formation spécifiques de haut niveau.

dimanche 31 janvier 2010

Régionales Limousin 2010 : la liste de Raymond Archer en Haute-Vienne

regionales 2010

C'est en avant-première des éditions de la presse locale que je peux vous livrer la liste des candidats qui entoureront Raymond Archer pour ces élections régionales 2010.

La Majorité Présidentielle sera représentée pour la Haute-Vienne par :

Raymond ARCHER, Professeur d'Université
Conseiller Régional - Conseiller Général

Marie-Claude LAINEZ, Greffier
Conseillère Régionale - Maire Adjoint de Couzeix

Jean-Paul ADENIS, Professeur Chef de Service au CHU
Candidat de la société civile

Nathalie VILLENEUVE-DELAGE, Assistante de Direction

Guillaume GUERIN, Etudiant en droit
Administrateur du CROUS

Marie-Pierre BERRY, Juriste bancaire
Conseillère Municipale de Limoges

Marc WASILEWSKI, Directeur d'établissement hospitalier
Administrateur de la fédération des chasseurs

Sarah GENTIL, Restaurateur
Conseillère Municipale de Limoges

Bernard CHEVALIER, Pharmacien
Conseiller Régional - Conseiller municipal de Bellac

Delphine GABOUTY, Mère au foyer (4enfants)
Conseillère municipale de Feytiat

Alain RENAULT, Agriculteur
Délégué syndical FDSEA

Françoise ADAM, Directrice d'école retraitée

Vincent LEONIE, Intendant de collège
Responsable régional des Jeunes Actifs

Gisèle DUPRE, Secrétaire de direction retraitée

Jean MASDOUMIERS, Retraité
Président de la commission tourisme du Pays de l'Occitane et des Monts d'Ambazac

Malika MOURRABI, Assistante de direction

Bernard PEROT, Boucher retraité

Collette PRADDAUDE, Professeur d'anglais retraitée

Jean-Luc GIBAUD, Dirigeant d'entreprise

Marie-Ange BREGERAS, Assistante approvisionnement

Jean-Claude BROUILLAUD, Maître d'œuvre en bâtiment

Charlotte BOUVIER, Doctorante en droit

François SAVATIER, Délégué Hospitalier

Je note, avec une grande joie, que parmi les colistiers de Raymond Archer figurent 5 Jeunes Actifs.
En ma qualité de responsable régionale des JA, je tiens à saluer sa volonté de renouvellement.
En mon nom personnel, je tiens à le remercier de la confiance qu'il m'accorde.
Avec Marie-Ange, Delphine, Sarah et Nathalie nous comptons bien apporter tout notre soutien et toute notre énergie à cette liste car "La France change, le Limousin doit changer aussi".

- page 1 de 4