Vincent LEONIE... le petit carnet !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 25 mars 2011

Dimanche 27 mars, faites le choix du changement.

prof_de_foi_2nd_tour.JPGFin de campagne ce soir... et un dernier billet pour la terminer.

Petit rappel : même si dimanche dernier je n'étais qu'à "seulement" 28% et ma concurrente directe à 41%, il faut regarder l'écart de voix qui lui n'est que de... 300 voix !

300 voix sur +/- 5600, ce n'est pas grand chose, c'est même rien compte tenu de la faible participation.

Alors, si vous souhaitez du changement, de l'ambition, de la proximité... si en fait, vous souhaitez juste que votre futur élu est un projet pour votre canton, je vous engage à relire le programme de ma concurrente, et de le comparer au mien.

Dimanche 27 mars, vous avez le choix entre le programme passe-partout de la Présidente du Conseil Général et du parti unique, ou un projet en lien avec un territoire, ses habitants et leurs attentes.

Et si vous avez perdu mon programme, je vous engage à relire ma profession de foi du second tour, car, tout y est résumé :


Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Le 20 mars, vous avez décidé de me permettre d'être présent au second tour des cantonales, et je vous en remercie très sincèrement.

Maintenant, le projet que nous défendons ensemble n'aura de sens que si le 27 mars vous m'apportez votre soutien afin d'offrir la nécessaire alternance à notre canton.

Elire un conseiller général socialiste de plus ne changera pas la gestion de notre département qui restera, quoiqu'il arrive, routinière et sans ambition. En revanche, par mon élection, vous assurerez un meilleur équilibre démocratique au sein de l'assemblée départementale.

De même, qu'apporterait la candidate socialiste à Limoges - Puy las Rodas ? Une meilleure prise en compte des problèmes du canton ? Un projet, une dynamique ? Non, car le programme qu'elle vous a présenté dès le premier tour a montré l'absence totale de considération, par son parti, pour nos quartiers. Nombre d'entre-vous m'ont d'ailleurs confié leur souhait d'être enfin entendu et représenté sans compromission au sein du Conseil Général et auprès des autres collectivités.

Un bon élu local ne doit pas être l'otage de choix idéologiques et partisans. Il doit avoir à cœur l'amélioration de la vie de ses concitoyens ; il fait passer avant tout les intérêts du territoire qu'il représente.

Limoges - Puy Las Rodas a besoin de mieux vivre ensemble, de plus de commerces de proximité, de plus de sécurité, d'espaces pour nos associations, de la prise en compte du handicap, d'un meilleur accueil pour nos enfants et d'accompagner nos aînés.

En m'accordant votre confiance, vous soutiendrez : - une évolution concertée de notre territoire par un projet d'éco-quartier pour notre canton, respectueux de l'environnement et améliorant la cohésion architecturale dont nos rues ont besoin ; - du lien entre les générations par le développement de structures de proximité pour l'accueil de nos aînés et de la petite enfance ; - l'amélioration de l'accessibilité des rues et des transports en commun à défendre comme priorité auprès des responsables locaux ; - les projets d'implanter un marché hebdomadaire sur notre canton, de créer une maison des jeunes et des associations ainsi que favoriser la pérennité et l'implantation de commerces et de services de proximité.

Les mêmes choix donnent toujours les mêmes résultats. Pour une fois, donnez à notre canton une chance de sortir de sa torpeur et de son abandon car avec ce second tour, vous avez enfin la possibilité d'y créer un nouvel élan.

Le 27 mars prochain, osez le choix de l'indépendance, de l'ambition et de la détermination.

Le 27 mars, votez Vincent LEONIE.


Dimanche 27 mars, vous avez entre vos mains le pouvoir d'influencer le devenir de notre canton.

Je compte sur votre participation et la mobilisation que vous pourrez m'apporter, comme vous pouvez compter sur moi.

Dernière journée de campagne médiatique

affiche2.JPGDéjà vendredi. La semaine est passée comme une flèche.
Entre la rédaction de la profession de foi, l'inscription pour le 2nd tour, la création de mon dernier document de campagne, les rendez-vous avec les médias et la présence à la rencontre des habitants du canton, je n'ai pas vu les heures et les jours s'écouler.

Pour cette dernière journée de campagne dans les médias, je propose à votre lecture mon dernier document de campagne qui rappelle les enjeux de ce second tour des cantonales, à savoir les 3 prochaines années du canton Limoges - Puy Las Rodas.

Ces 3 prochaines années verront-elles notre canton continuer à s'endormir tranquillement, ou, au contraire, un renouveau et du dynamisme y verront-ils le jour. Ce sera à vous d'en décider dimanche 27 mars, de 08H00 à 18H00 en allant voter !

tract_2nd_tour.JPG

mercredi 23 mars 2011

Un deuxième tour ?

Voici une excellente question qui m'a été posée hier, alors que je venais à la rencontre d'un commerçant sur le canton de Limoges - Puy Las Rodas.

Une excellente question tant il est vrai que, dans les médias, on ne nous parle que de défaites et de réactions face à la montée du Front National.

Parce que, mine de rien, on passe à côté de certaines informations, à force de se focaliser sur une seule problématique :
1) C'est la première fois depuis bien longtemps que le PS local n'a aucun élu au premier tour ;
2) Jean-Marc Gabouty a, lui, été élu au 1er tour ;
3) Le Front de Gauche, tellement indépendant, a fait un accord de désistement réciproque avec le PS (plaçou, quand tu nous tiens...) ;
4) Les candidats malheureux d'Europe Ecologie/Les Verts restent, eux, droit dans leurs bottes en appelant à ne pas soutenir les candidats du PS, parti tellement hégémonique qu'il en oubli d'avoir de la considération pour les électeurs...

Je profite de ce billet pour informer les différents médias qu'il serait peut-être intéressant d'interroger les candidats restant en lice sur leur programmes, leurs intentions pour ces cantonales... Car, c'est aussi par le manque d'information que l'on fait le lit des extrémismes ! A moins qu'il ne soit plus intéressant de faire des gros titres pour vendre du papier, du son ou de l'image... ce serait bien de revenir sur les fondamentaux, informer par exemple.

Et, au fait, pour répondre à la question qui m'a été posée :
OUI, il y a un second tour à Limoges - Puy Las Rodas.
OUI, je remercie très sincèrement toutes celles et tous ceux qui m'ont apporté leurs voix et leurs soutiens le 20 mars dernier.
OUI, je suis candidat dimanche prochain 27 mars.
OUI, même si j'ai un retard certain, tout reste possible.
OUI, c'est votre mobilisation qui fera la différence.
OUI, il n'y a que les combats que l'on ne mène pas qui sont perdus d'avance.

Dimanche 27 mars, chaque voix comptera...

vendredi 18 mars 2011

Le 20 mars 2011, votez pour le changement !

affiche_officielle.JPGLa campagne des cantonales dans les médias et l'internet prend fin ce soir à minuit.

Après 2 semaines de rencontres et de campagne, durant laquelle nous avons eu la possibilité d'échanger autours de mes propositions, vient le moment du choix :
choisir entre des généralités ou du concret ;
choisir entre l'immobilisme et l'action ;
choisir entre les mêmes recettes pour les mêmes résultats ou bien l'alternance et l'ambition.

En votant et en faisant voter pour ma candidature, vous donnerez une chance de plus au changement, une chance de plus pour enfin vous faire entendre.

Le 20 mars, c'est votre mobilisation qui comptera pour porter le renouveau au canton de Limoges - Puy Las Rodas.


Conformément au code électoral, mon blog est figé à partir du samedi 19 mars 2011 à 00H00 jusqu'au dimanche 20 mars 2011 20H00.
Aucun commentaire ne pourra être publié.
Je vous remercie de votre compréhension.

dimanche 13 mars 2011

Deuxième semaine de campagne

reunion_16_03_2011_bis.JPGUne très dense semaine s'achève... une encore plus dense s'annonce.

Après les secteurs des rues Brémontier et Watteau, des rues Planté et Fénelon, des rues des Places et Bourdelle, la semaine s'est achevé avec les secteurs des rues du Clos Augier et des Horticulteurs, de la cité Betoulle, des rues d'Aquitaine et Jules Vallès.

Il me reste encore quelques secteurs. On ne peut être partout à la fois. Mais, d'ici mercredi, j'aurais couvert l'ensemble du canton de Limoges - Puy Las Rodas et rencontré bon nombre de ses habitants, ce qui est pour moi l'essentiel pour un candidat et peut-être, un futur élu.

Mercredi 16 mars marquera un temps fort de ma campagne, puisque j'aurai le plaisir de vous rencontrer lors de ma réunion publique.
cette réunion,j'ai voulu la mettre au cœur du canton, car, pour moi, elle doit être le reflet de mon programme, à savoir le "mieux vivre ensemble".
Elle se tiendra donc à la salle de l'Amicale de la Cité H. Lafarge (au 242, rue François Perrin à Limoges) à partir de 19H00, et j'espère vous y retrouver nombreuses et nombreux.

Enfin, en écrivant ce billet ce matin, je ne peux qu'avoir une pensée pour le bijoutier de la rue François Perrin qui, hier matin vers 11H00 a été blessé par des braqueurs pour un butin de 1500 € (à lire sur le site du Populaire du Centre ici).
La Police mène l'enquête et je ne doute pas que les auteurs de cet acte seront appréhendés et déféré devant la justice !
Parler d'insécurité n'est pas dans mes habitudes, mais force est de constater que, malheureusement sur notre canton de Limoges - Puy Las Rodas aussi, nous ne sommes pas exempt de ce type d'agressions !
Je tiens à assurer ce commerçant de tout mon soutien, de toute ma sympathie et lui souhaiter un prompt rétablissement.

lundi 7 mars 2011

Début de campagne : demandez le programme !

Ça y est, nous sommes le 7 mars. Lendemain de la fête des grands-mères (j'espère que vous y avez pensé) et veille de Mardi-Gras (ça, je sais que vous y penserez...). Mais surtout, le 7 mars, c'est le début de la campagne officielle pour les cantonales 2011.

C'est donc parti pour une petite quinzaine de jours où présence sur le terrain, réunions publiques, porte-à-porte, distribution de tracts vont émailler mes journées mais aussi les vôtres.

Comme la semaine dernière, vous pourrez me retrouver tous les jours sur le canton, en fin d'après-midi après que j'ai fini ma journée de bureau (et oui, il faut bien travailler aussi).
Lundi, je serai dans le secteur des rues Brémontier et Watteau ;
Mardi, ce sera au tour des rues Planté et Fénelon ;
Mercredi, retrouvez moi rue des Places et rue Bourdelle ;
Pour jeudi, vendredi et samedi, je vous le communiquerai d'ici là.

C'est aussi la période "médias" qui commence, et pas plus tard que ce matin puisque les équipes de France 3 Limousin viennent à ma permanence à 10H30, puis me suivront sur le canton de Limoges - Puy las Rodas.

N'hésitez pas à m'aborder, et à très vite certainement...

mercredi 23 février 2011

Dans le Populaire... sans être interviewé ! [modifié à 17H30]

Le beau soleil sur Limoges ce matin m'a donné l'envie d'un petit café en terrasse, accompagné bien évidement de la lecture du Populaire du Centre.

Quelle n'a pas été ma surprise de pouvoir lire un article sur le canton de Limoges - Puy Las Rodas et surtout, ma bio et ma profession de foi, sans jamais avoir été contacté par le journaliste qui a rédigé l'article !

A la rigueur, que ma "bio" soit récupérable sur le web, c'est compréhensible. Mais encore faut-il vérifier les informations ! En effet, et même si cela relève de ma vie privée, je suis divorcé depuis plus de un an !

Et que dire pour ma profession de foi. On peut lire, je cite : " Profession de foi : De sensibilité Radicale, il dit s’intéresser particulièrement aux questions d’éducation, d’emploi, d’intégration et de développement durable. face à ce qu'il considère comme "l’abandon par la majorité socialiste" du canton de Puy las Rodas il a décidé de se rendre disponible auprès des habitants du canton, afin qu’ils soient enfin réellement écoutés et défendus."

C'est, à un ou deux mots exceptés, le déconcertant copier-coller de ma fiche de présentation sur le site www.ambition-hautevienne.fr et certainement pas ma profession de foi. Quid de mes propositions ? Pas une ligne. Normal, puisque je n'ai pas été questionné sur ce point, ni sur le reste d'ailleurs !

En revanche, mes concurrents, eux, ont eu droit a priori à des questions, puisque leurs propos repris sont nul part en ligne sur l'internet, et que l'on apprend les points spécifiques qu'ils comptent aborder pour ces élections.

j'ai d'ailleurs avec plaisir, noté que mon idée de "Maison des jeunes et des associations" sur le canton ait été reprise par le NPA ; que ma concurrente socialiste parle de concertation avec les habitants alors que ce n'est jamais le cas et que j'en fait une priorité dans mon programme ; et qu'enfin on se souci des commerces de proximité, ce que je dénonce depuis plusieurs années !

Si l'on m'avait questionné, j'aurai parlé : de mon projet d'éco-quartier ; de ma proposition de création d'un marché hebdomadaire sur le canton ; de la création de structures pour nos ainés et pour la petite enfance ; de la défense de l'accessibilité des rues et des transports en commun à Puy las Rodas, notamment pour nos concitoyens en situation de handicap !

Alors, deux poids, deux mesures ? Interview à gauche et copier-coller à droite. Plus que le sentiment d'avoir été mis de côté, c'est le peu d'égard pour la nécessaire,juste et équitable information des électeurs du canton qui me blesse !

Il est inadmissible de ne pas avoir été contacté. Il est inacceptable de me faire dire, même si c'est en ligne sur la toile, des propos qui se limitent à ma présentation, en faisant croire ainsi que mon programme se résume à des généralités. C'est encore moins tolérable quand on sait que je ne suis pas un "inconnu" sur la place de Limoges et que l'on sait comment me contacter !

Ayant pris le temps de contacter le rédacteur en chef du journal, ce dernier m'a assuré de vérifier ce qu'il en est, et le cas échéant, d'apporter rectification dans les colonnes du "Populaire". Je crois qu'il en va de la déontologie journalistique et de la défense des valeurs démocratiques et d'équité républicaine qu'un complément soit apporté. Je n'ose douter que réparation ne sera pas faite !

Je ne manquerai pas de vous tenir informé des démarches effectuées par notre quotidien local pour réparer ce manquement !


modification de 14H00

L'article à lire en ligne sur le site du Populaire du Centre ici

Première rectification sur le site du Populaire où ma situation matrimoniale a été modifiée, suite à un échange téléphonique.

modification de 17H30

Après entretien avec Marcel Oudot, journaliste, il apparait qu'il ne lui avait pas été possible de me contacter afin que je puisse présenter mes arguments et projets pour le canton de Puy Las Rodas.
Ceci expliqué, c'est pour cette raison que les éléments dans l'article de ce matin ont été repris sur le site www.ambition-hautevienne.fr sans forcément se rendre compte que ce n'était pas une profession de foi, mais bien ma biographie.
De même l'erreur, bien involontaire, concernant ma situation matrimoniale vient du fait d'un défaut de vérification, ce qui peut se comprendre en période de "surbooking" électoral.
Du fait de ses erreurs malheureuses, et après m'avoir exprimé ses regrets pour une telle situation, il a été convenu qu'au cours de cette campagne un "rattrapage" serait certainement opéré dans les colonnes du Populaire.
Je ne doute pas de la sincérité et de l'engagement de Marcel Oudot et je reste à sa disposition pour un entretien en vue de ce rattrapage d'ici le 20 mars.

dimanche 20 février 2011

Un soutien Européen...

Lettre_JP_Audy_002.jpg Très jolie surprise que j'ai eu plaisir à trouver dans ma boite aux lettres hier.
Jean-Pierre Audy, député Européen, conseiller général de Corrèze et ami de longue date a tenu à m'apporter son soutien pour la campagne des cantonales qui va s'ouvrir dans quelques jours.
J'ai souvent pu travailler avec Jean-Pierre, notamment sur les questions liées à la ruralité et évidemment à l'Europe et j'ai découvert en lui un élu attaché à son territoire, de proximité et de convictions.
Je suis très touché qu'il ait spontanément décidé de me soutenir et j'espère que nous aurons l'occasion de nous retrouver lors de ces cantonales sur Limoges - Puy Las Rodas.

dimanche 13 février 2011

Un dimanche de campagne...

C'est quoi un dimanche de campagne me demanderez-vous ? Et bien, c'est d'abord un café en terrasse pour lire notre Populaire local suivi de quelques courses dominicales.

berry-leonie.jpgC'est ensuite les Puces de la Cité (incontournable rendez-vous de tout Limougeaud le 2ème dimanche de chaque mois) en compagnie de Marie-Pierre Berry, conseillère Municipale Nouveau-Centre de Limoges, et ensemble, aller à Puy Las Rodas rencontrer des habitants qui nous ont contacté pour des problèmes de transport en commun sur le quartier.

C'est enfin répondre aux commentaires sur mon blog... et vous faire ce compte rendu. Bonne soirée à tous.

mercredi 1 décembre 2010

Moi aussi, je suis candidat...

Moi aussi, je suis candidat... mais, à la différence d'un Emmanuel Valls, d'un Arnaud Montebourg ou d'une Ségolène Royal, mes ambitions sont bien plus réalistes avec mes capacités.
D'ailleurs, les trois que je viens de citer feraient bien de relativiser aussi leurs ambitions, en les mettant en adéquations avec les leurs, de capacités !

Donc, oui, je serai candidat aux élections cantonales de 2011. Un site avait d'ailleurs un peu vendu la mèche (voir les commentaires d'un billet de la Jeune Garde ici), même si, pour l'instant, je me garderai de nommer le canton sur lequel je me proposerai aux suffrages de nos concitoyens.

En effet l'annonce officielle devrait intervenir prochainement et cette annonce se fera simultanément pour tous les candidats, les dernières investitures devant intervenir dans les tous prochains jours.

En attendant, et comme c'est le cas depuis plusieurs semaines (je n'ai pas attendu l'annonce officielle, c'est mon côté rebelle), je continue à être présent sur le terrain et à me consacrer à l'élaboration du projet que je défendrai.

A très bientôt, donc, mais en campagne...

- page 2 de 10 -