carte électeurA deux jours du scrutin du 1er tour de cette présidentielle 2012, je rompt le silence que cette campagne bien morne (et bien médiocre) m'avait fait m'imposer à moi-même.

Mon propos n'est pas de vous dire quel sera le meilleur choix pour vous et pour la France. Mon propos est de vous dire que dimanche, il faudra aller voter. C'est un droit, mais c'est aussi et surtout à mon sens un devoir.

Alors, oubliez les petites phrases et les grandes promesses. Oubliez les sondages qui vous désignent par avance les candidats qui seront au second tour et la victoire annoncée de l'un d'entre-eux.

Entre ce soir et dimanche matin, lisez les programmes, discutez et débattez entre amis, analysez et choisissez... mais ne vous laissez pas voler l'élection à laquelle vous avez droit.

Votez, même si vous ne trouvez pas de candidat(e) idéal(e)... de toute façon il (elle) n'existe pas.

Votez, car dans de trop nombreux pays (et pendant trop longtemps dans le notre), les peuples ne peuvent pas disposer d'eux-même et choisir leurs avenirs ;

Votez, parce que si vous ne le faites pas, après, vous ne serez pas légitime à critiquer celle ou celui que les urnes auront désigné ;

Votez, même si, comme moi, vous avez trouvez que cette campagne présidentielle a plus été dans la démesure des promesses que dans le pragmatisme qui devrait être le principe premier d'un(e) politique...

Tout est dans le titre : le 22 avril 2012, votez !!!