Moi aussi, je suis candidat... mais, à la différence d'un Emmanuel Valls, d'un Arnaud Montebourg ou d'une Ségolène Royal, mes ambitions sont bien plus réalistes avec mes capacités.
D'ailleurs, les trois que je viens de citer feraient bien de relativiser aussi leurs ambitions, en les mettant en adéquations avec les leurs, de capacités !

Donc, oui, je serai candidat aux élections cantonales de 2011. Un site avait d'ailleurs un peu vendu la mèche (voir les commentaires d'un billet de la Jeune Garde ici), même si, pour l'instant, je me garderai de nommer le canton sur lequel je me proposerai aux suffrages de nos concitoyens.

En effet l'annonce officielle devrait intervenir prochainement et cette annonce se fera simultanément pour tous les candidats, les dernières investitures devant intervenir dans les tous prochains jours.

En attendant, et comme c'est le cas depuis plusieurs semaines (je n'ai pas attendu l'annonce officielle, c'est mon côté rebelle), je continue à être présent sur le terrain et à me consacrer à l'élaboration du projet que je défendrai.

A très bientôt, donc, mais en campagne...