Je propose à votre lecture le programme que je défends aux côtés de Raymond Archer dans le cadres des régionales 2010 en Limousin et que nous distribuons depuis quelques jours auprès de nos concitoyens. J'attends vos réactions et vos avis...

LA FRANCE CHANGE, LE LIMOUSIN DOIT CHANGER AUSSI

L'Emploi : notre priorité pour le Limousin !

De vraies filières agro-alimentaire !
- En soutenant les filières de production agricoles et agro-alimentaires de qualité en région limousin, nous favoriserons l'emploi. - Filières bovines, ovines et laitières), diversification ( aviculture, apiculture, pisciculture...) : élevons et transformons sur place. Accélérons la mise en place de labels pour les produits Limousins.
- Nous accompagnerons les mesures gouvernementales en faveur des agriculteurs en cas de crise.

Le bois : une énergie durable pour demain !
- La filière bois est un atout indéniable pour le imousin. Elle sera déterminante pour l'emploi et l'économie de demain avec la création de valeur ajoutée dans des activités comme la production industrielle de maison en bois et la sylviculture (re-plantation).
- L'objectif à court terme, est pour nous l'émergence d'un pôle de compétitivité concernant la production, la transformation, la valorisation et la conception de machines outils en Limousin.

Tourisme : une ambition régionale !
- Région aussi belle que méconnue, le Limousin mérite d'être mis réellement en valeur. Avec enfin une stratégie de promotion de notre patrimoine naturel et culturel, il faut construire un projet global créateur d'emplois avec la Tapisserie d'Aubusson, qui vient d'être classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, et aussi les arts du feu, comme moteur.
- Le Limousin, c'est un relief, une forêt, des rivières, un territoire et des traditions qu'il faut promouvoir par la création d'un véritable réseau d'accueil et de circuits touristiques.

Age et dépendance : valorisons le vieillissement !

Le vieillissement de notre population est un défi économique et humain à relever.
- Pour répondre aux besoins des séniors, nous renforcerons les formations du secteur sanitaire et social.
- Les métiers liés aux services à la personne (aides ménagères, axillaires de vie...) feront l'objet de priorités fortes dans nos programmation avec des formules souples et innovantes pour des emplois de proximité. En formant sur nos territoires, ce sont les jeunes qui soutiendront les ainés.
- Pour lutter contre la désertification, nous aiderons au financement des études et mettrons en place une prime à l'installation des professionnels de santé (infirmières, médecins, kinés, dentistes...) dans les communes rurales ainsi que des maisons de santé pluridisciplinaires.
- Nous proposerons aussi la mise en place d'un Pôle d'Excellence Rurale pour créer des Maisons adaptés pour personnes autonomes. Nous y associerons les projets de l'éco-construction, de la télétransmission des informations, de la surveillance et de l'adaptation de l'habitat aux handicaps et à la dépendance.

Développement durable : un atout pour notre région !

Un soutien aux entreprises responsables
- Le Limousin doit être précurseur en développant les entreprises liées à l’économie verte. La Recherche - Développement dans les domaines des technologies préventives (énergies renouvelables, stockage de l'énergie, technologies de la dépollution des sols….) sera une priorité.
- De plus, nous proposons un soutien un soutien, par un fonds de capital risque, afin d'aider ces entreprises qui consomment beaucoup en capital lors de leur démarrage.
- Enfin, nous soutiendrons les Sociétés A Responsabilité Ecologique et Sociétales (SARES), car nous voulons un développement économique respectueux de l'environnement et de l'humain.

Développons des réseaux de TER propres
- Un plan de développement d’un réseau de transports T.E.R. propres (Transports Express Régionaux) sera favorisé avec l’émergence de nouveaux véhicules routiers (autocars) ou ferroviaires, issus de la recherche et du développement.
- Des offres de proximité doivent répondre aux besoins concrets des populations, notamment celles dispersées en milieu rural, (desserte des lycées, des hôpitaux, des centres ville, des centres commerciaux…). - Nous mettrons en place la solution consensuelle la plus rapide, la plus écologique et la moins couteuse qui permettra de relier le Limousin par la grande vitesse aux grandes métropoles.

Un plan énergies renouvelables C’est une condition à la compétitivité et au soutien du développement économique, en libérant tous les potentiels de la croissance verte, en construisant une filière énergie solaire et en soutenant :
- des centrales photo-voltaïques sur les bâtiments sur les bâtiments industriels et agricoles et sur les logements sociaux pour en diminuer les charges locatives ;
- des maisons à énergie positive et à très basse consommation ;
- la conception et la production sur place de panneaux solaires, en relation avec la formation en région (CFA, lycées, centres de recherche de l'Université, école d'ingénieurs) et avec les entreprises locales.

Un programme d'isolation pour nos lycées
- Pour répondre au défi du réchauffement climatique, la Région doit d’abord être exemplaire quant aux règles de bon usage et aux consommations d’énergie, pour les bâtiments publics régionaux et lycées en intégrant les normes Haute Qualité Environementale. - Pour réduire les consommations d’énergie dans les établissements d'enseignement, un grand programme de travaux d’isolation thermique sera lancé.
- Nous prévoyons aussi la réhabilitation de logements vacants à proximité des lieux de formation pour héberger les apprentis.

Nouvelles technologies : en finir avec la fracture numérique !

- En réduisant la fracture technologique, nous sortirons les Limousins de l'isolement. C'est pourquoi nous nous engageons résolument dans la voie de l'innovation numérique.
- Le préalable au développement de la société numérique est bien entendu la résolution des problèmes de desserte de tout le territoire en téléphonie mobile, TNT (Télévision Numérique terrestre) et en haut et très haut débit internet. - Nous comptons reprendre le dossier de la desserte en haut-débit et mettre en place d’autres moyens, notamment en apportant des solutions aux communes rurales non-desservies.
- Pour rendre notre Limousin accessible, nous voulons la création d'un pôle de communication internationale, en revitalisant les sites militaires libérés grâce aux nouvelles technologie de l'information et de la communication. A l'usage des entreprises et des particuliers, il permettra notamment la tenue par visio-conférences sur écran géant comme l'enseignement dans le cadre de formation spécifiques de haut niveau.