Dans un précédant billet, je vous parlais du risque certain de restructuration (terme au combien diplomatique pour dire disparition) des unités militaires stationnées à Limoges.

Dans le "Libération" de ce matin, ainsi que sur son site, l'information est reprise et développée, étayée par un document interne. Le secret-défense n'est plus ce qu'il était !

Pour reprendre des extraits (ceux qui nous concernent de préférence), on apprend, je cite,que "(...) L’idée de base est de «densifier» les implantations, comme pour la carte judiciaire ou hospitalière. Des unités seront supprimées, d’autres transférées. La liste de ce que les militaires qualifient d’«abandon de garnison» est longue : Limoges, Lunéville, Versailles (partiellement), Noyon, Saarburg (Allemagne), Bourg-Saint-Maurice, Senlis, Bitche, Laon-Couvron, Commercy, Fontevraud (partiellement), Charleville-Mézières, Sourdun, Joigny, Chaumont, Dieuze, Rambouillet, Châteauroux, Arras, Givet, Briançon et Barcelonnette. S’y rajouteraient de plus petites implantations : Château-Chinon, Fourchambault, Guéret, Neuvy-Pailloux, Tulle, Langres, Saint-Florentin et Bruz. (...)". Limoges et le Limousin ne sont vraiment pas touchés !

De plus, Libération annonce en fin d'article que " (...) Des états-majors passeraient à la trappe, comme l’EMF 3 et l’EMF 4, (...)", EMF 4, qui est, je le rappelle, est stationné à Limoges !

Un document interne a fuité... et sera certainement confirmé par le "Livre blanc de la Défense", à paraître le 8 avril prochain.

Nos politiques locaux, qui de coutume sont d'ardents défenseurs des services publics et de la présence massive de fonctionnaires sur leur territoire, vont-ils attendre le faire-part d'enterrement, ou réagir avant ? Je n'ose croire qu'ils ont plus d'intérêts à défendre certains bastions du service public plutôt que d'autres...

Eux qui se plaignent d'habitude du "désengagement de l'Etat", et dont ils vont nous bassiner les oreilles lors des votes du budget de vendredi à la Mairie, ils attendent quoi pour se battre pour garder la dimension de garnison importante de Limoges ?

Comme on le dit le matin dans les chambrées : "REVEIL !!!".