Je ne vais pas tirer sur l'ambulance... mais c'est un pétard mouillé.

Malgré que le bruit de la venue de François Hollande est couru quelques temps dans notre cité, tout le monde se doutait bien que le candidat serait certainement le même que la dernière fois. Y-a-t-il eu des primaires au sein du PS ? Alain Rodet est-il l candidat d'une gauche plurielle qui n'a plus comme existence que notre ville ? Mystère...

Projet du candidat Rodet (annoncé hier) :

  • Développer la zone Romanet ainsi que la 3ème tranche de la zone nord qui vont, certainement, créer de l'emploi... Ha bon, ce n'est pas déjà en cours ? Avec seulement 20 nouvelles entreprises sur 60. C'est certain, ça va créer de l'emploi...
  • Maintenir les cinémas en centre-ville tout en soutenant le futur complexe sur le site d'Ester... il me semblait que c'était ce qui était prévu. Mais je dois me tromper !
  • Rénover Beaublanc, ce qui va couter cher... c'est une évidence, mais c'est bien de le constater.
  • Faire sur l'agglomération un centre d'aqualoisirs... avec plusieurs années de retards sur une commune comme celle de Saint-Junien. De plus Alain Rodet n'a pas choisi le site sur l'agglomération. Au passage, peut-être faudrait-il en parler aux différents maires de "l'agglo" sans donner l'impression qu'il décide de tout tout seul !

Comme moi, vous constaterez l'ambition du projet... Pas d'idées pour le désenclavement, pour l'image de la ville, pour l'emploi (nouveau), pour l'accueil des enfants, pour le soutien aux séniors, pour l'environnement. Rien de nouveau sous le soleil de Limoges. On poursuit l'action initié au début du siècle (je parle du XXème !).

Ce qui est certain, c'est qu'en reconduisant une fois de plus la même équipe avec le même capitaine, Limoges prendra la route du "0.0" ou du zéro pointé, au choix.

Moi, mon choix est fait : ce sera Limoges 2.0